Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Éthiopie : de l’eau potable pour des communautés du nord du pays

20-09-2012 Communiqué de presse 12/190

Addis-Abeba (CICR) — Quelque 1 500 habitants de Tahtay Adiyabo, dans le nord de l'Éthiopie, ont désormais accès à de l'eau potable et salubre grâce à quatre puits construits dans le district – situé le long de la frontière avec l'Érythrée – par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le bureau régional de l'eau du Tigré.

Après quatre mois de travaux, les puits ont été officiellement inaugurés aujourd'hui lors d'une cérémonie à laquelle les autorités locales étaient présentes.

« Les habitants parcouraient de longues distances pour puiser de l'eau insalubre », explique Negash Berhe, l'ingénieur hydraulicien du CICR qui a supervisé le projet. « Mais maintenant, grâce à ces nouveaux points d'eau, ils ont accès une eau potable de qualité. C'est bien plus sûr et plus pratique pour eux. »

Depuis 2004, le CICR, en coopération avec le bureau régional de l'eau et les communautés locales, réalise plusieurs projets d'approvisionnement en eau et d'assainissement, dont ont déjà bénéficié près de 250 000 personnes dans des zones reculées des États régionaux du Tigré et de l’Afar, à la frontière avec l'Érythrée. Au total, 62 nouveaux puits, six points de distribution et quatre récupérateurs d'eau ont été construits ces huit dernières années. En outre, des pompes manuelles ont été remises en état, et des campagnes ont été menées pour promouvoir les bonnes pratiques d'hygiène et renforcer les capacités du service régional des eaux à gérer les ressources hydrauliques.

Le CICR est présent en Éthiopie depuis 1977 sans interruption. Les activités qu'il mène dans le pays sont axées sur la protection des détenus, le rétablissement et le maintien des contacts entre les membres de familles dispersées, et la réadaptation physique pour les personnes handicapées. Depuis le conflit entre l'Éthiopie et l'Érythrée en 1998-2000, le CICR déploie des activités de secours, principalement dans les États régionaux du Tigré et de l'Afar, où il collabore avec les services des eaux et les communautés locales pour améliorer des infrastructures d’approvisionnement en eau essentielles.

Informations complémentaires :
Zewdu Ayalew , CICR Addis-Abeba, tél. : +251 911 614 336 ou +251 116 478 300