Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Gaza : le CICR facilite les premières visites familiales depuis cinq ans

16-07-2012 Communiqué de presse 12/148

Genève / Jérusalem (CICR) – Lundi 16 juillet, des familles de Gaza pourront visiter leurs proches détenus dans des prisons israéliennes pour la première fois depuis juin 2007.

Au total, 40 épouses, mères et pères pourront revoir leurs proches avec l’aide du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui organisera le transport de Gaza à la prison de Ramon.

En juin 2007, les autorités israéliennes avaient suspendu toutes les visites des habitants de la bande de Gaza à leurs proches en détention ; plus de 800 détenus avaient été touchés par cette mesure.

« C’est une première étape, et nous espérons que les visites des habitants de Gaza vont reprendre complètement, explique Juan Pedro Schaerer, chef de la délégation du CICR pour Israël et les territoires occupés. Nous n’avons cessé de demander la reprise des visites familiales, qui sont d’une importance vitale pour les détenus et leur famille. Selon le droit international humanitaire, les autorités israéliennes ont l’obligation de permettre aux détenus de recevoir des visites familiales. »

En tout, 554 hommes dont les familles vivent dans la bande de Gaza sont encore détenus dans des prisons israéliennes.

Le CICR facilite les visites familiales depuis 1968. Pendant la suspension des visites, les délégués du CICR ont organisé l’échange de milliers de messages Croix-Rouge et de salutations verbales entre les détenus et leur famille.

Informations complémentaires :
Noora Kero, CICR Jérusalem, tél. : +972 52 601 91 50
Nadia Dibsy, CICR Jérusalem, tél. : +972 52 601 91 48
Ayman Alshehabi, CICR Gaza, tél. : +972 59 960 30 15
Ran Goldstein, CICR Tel Aviv, tél. : +972 52 27 57 517
Alexis Heeb, CICR Genève, tél. : +41 22 730 37 72 ou +41 79 21 73 206