Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Jordanie : le CICR ouvre un bureau de recherches dans un camp de réfugiés

26-09-2012 Communiqué de presse 12/192

Amman (CICR) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a ouvert aujourd’hui un bureau dans le camp de Zaatari, situé près de Mafraq, à 80 kilomètres au nord-est d'Amman, pour aider les réfugiés syriens qui y sont hébergés à rétablir ou maintenir le contact avec les membres de leur famille. La délégation du CICR propose des services de recherches à Amman depuis le début de la crise syrienne, mais il n’existait auparavant aucun bureau offrant des services dans le camp.

« Lorsque les personnes fuient une zone de conflit, elles perdent facilement la trace de leurs proches, et si elles traversent une frontière internationale, elles peuvent avoir beaucoup de mal à rétablir le contact », déclare Catherine Gendre, chef de la délégation du CICR à Amman. « En offrant ce service, le CICR veut mettre un terme à l'angoisse et à l'incertitude des parents et de leurs enfants, des conjoints, des frères et sœurs, et des autres parents proches. »

Le bureau offrira aux réfugiés la possibilité de contacter leurs proches - en Syrie, dans les pays tiers ou dans d'autres endroits en Jordanie - par téléphone ou par messages Croix-Rouge manuscrits. Le bureau enregistrera et gardera la trace de personnes vulnérables (par exemple de mineurs non accompagnés afin d’informer les familles de leur sort). Les réfugiés pourront demander au CICR de rechercher leurs proches portés disparus. Le CICR peut aussi aider à contacter les autorités s’il y a lieu de croire qu’un parent disparu est détenu.

« Ce n’est pas seulement de nourriture et d’eau dont nous avons besoin pour survivre, il nous faut aussi savoir ce que deviennent nos proches à la maison », explique Majd, un Syrien de 26 ans qui a trouvé refuge dans le camp de Zaatari. « Le fait de pouvoir passer gratuitement des appels téléphoniques permettra de soulager non seulement la plupart des personnes se trouvant dans le camp, mais aussi leurs proches à l’extérieur du camp. »

Le CICR est présent depuis 1967 en Jordanie. Ses activités consistent principalement à visiter des détenus, à aider des civils et des détenus étrangers à rétablir le contact avec les membres de leur famille, et à promouvoir le droit international humanitaire dans l'ensemble de la société jordanienne en étroite collaboration avec le Croissant-Rouge jordanien. La délégation du CICR à Amman apporte aussi un soutien logistique aux opérations de secours du CICR dans la région et au-delà."

Informations complémentaires :
Hala Shamlawi, ICRC Amman, tél. : +962 777 398 794


Photos

 

© ICRC