• Envoyer
  • Imprimer

Irak / Koweït : retrouver la trace des personnes disparues reste une priorité

06-06-2012 Communiqué de presse 12/114

Bagdad / Koweït / Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a présidé aujourd'hui la 35e réunion de la Commission tripartite, qui a pour mission d'élucider le sort des personnes portées disparues dans le cadre de la guerre du Golfe de 1990-1991.

« Près de 22 ans se sont écoulés, mais des centaines de familles ignorent toujours ce qu'il est advenu de leurs proches disparus », explique Gérard Peytrignet, chef de la délégation régionale du CICR au Koweït, à l’issue de la réunion. « Les initiatives de ce type représentent leur seul espoir d'obtenir les réponses dont elles ont si désespérément besoin. »

À la réunion, le Koweït (représenté par sa Commission nationale pour les affaires relatives aux personnes disparues et aux prisonniers de guerre), l'Irak (représenté par son ministère des Droits de l'homme), ainsi que d'autres membres de la Commission tripartite ont fait le point sur les progrès accomplis à ce jour et sont convenus des futures mesures à prendre.

La Commission tripartite est composée de représentants de l'Irak, du Koweït et des États de la coalition de 1990-1991 (États-Unis, Royaume-Uni, France et Arabie saoudite).

« Résoudre la question des personnes disparues pour alléger les souffrances des familles reste une priorité dans l'action humanitaire du CICR », déclare Beat Schweizer, chef de la délégation du CICR à Bagdad, qui a participé à cette réunion. « Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour collecter des informations. En tant qu'intermédiaire, nous sommes résolus à poursuivre notre tâche aussi longtemps qu'il le faudra pour faire la lumière sur ces disparitions. »

La séance d'aujourd'hui fait suite à la 75e réunion du sous-comité technique, qui s'est tenue le 4 juin également au Koweït. Le CICR préside la Commission tripartite et son sous-comité technique depuis leur création, respectivement en 1991 et 1994.

Informations complémentaires :
Claire Aude Kaplun, CICR Bagdad, tél. : +964 780 91 31 626
Fouad Bawaba, CICR Koweït, tél. : +965 97 87 94 34
Hicham Hassan, CICR Genève, tél. : +41 22 730 25 41 ou +41 79 536 92 57