Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Nigéria : assistance à des milliers de personnes déplacées par les violences intercommunautaires

17-07-2012 Communiqué de presse 12/151

Genève/Abuja (CICR) – Les violences armées et les affrontements qui ont eu lieu les 7 et 8 juillet à Riyom et Barkin Ladi, près de Jos (État du Plateau), entre communautés fulani, vivant principalement de l’élevage, et berom, constituée d’agriculteurs, ont fait des dizaines de victimes et ont forcé plus de 5 500 personnes à fuir leur foyer. Plus de 25 villages ont été touchés par ces violences. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en coopération avec la Croix-Rouge du Nigéria, fournit des secours essentiels aux personnes déplacées, qui ont dû se réfugier dans des familles d’accueil, des écoles ou des salles communautaires.

« Ces personnes ont quitté leur maison et ont couru se mettre à l’abri, n’emportant que ce qu’elles avaient sur le dos. Elles ont besoin de tout pour survivre dans cette situation, indique Julia Unger, chef du bureau du CICR à Jos. Elles ont des besoins urgents en nourriture, en eau et en articles ménagers essentiels. » Si un couvre-feu a été imposé dans les régions touchées afin d’éviter de nouvelles violences, la situation sécuritaire reste imprévisible.

À ce jour, le CICR a distribué des rations alimentaires pour un mois (comprenant du riz, des haricots et de l’huile) ainsi que des couvertures, des seaux, du savon et d’autres articles de première nécessité à plus de 2 800 personnes déplacées. Il a également monté dix installations sanitaires temporaires dans les endroits où sont hébergés les déplacés, et est en train d’installer deux pompes manuelles pour leur faciliter l’accès à l’eau. Cette opération va se poursuivre ces prochains jours, jusqu’à ce que toutes les personnes déplacées des deux communautés aient reçu l’aide dont elles ont besoin de toute urgence.

Depuis que le CICR a ouvert son nouveau bureau à Jos, en février, c’est la quatrième fois qu’il mène une opération en collaboration avec la Croix-Rouge du Nigéria pour venir en aide aux personnes victimes de la violence intercommunautaire dans l’État du Plateau, qui est régulièrement le théâtre d’affrontements similaires.

Informations complémentaires :
Rafiullah Qureshi,CICR Abuja, tél. : +234 9 461 96 13 ou +234 703 595 41 68
Steven Anderson, CICR Genève, tél. : +41 22 730 20 11 ou +41 79 536 92 50