Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Nigéria : aider des chirurgiens à sauver des vies

25-09-2012 Communiqué de presse 12/191

Abuja (CICR) — Plus d’une quarantaine de chirurgiens venant d’hôpitaux nigérians sont réunis aujourd’hui à Abuja pour participer à un séminaire organisé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) sur les techniques chirurgicales à employer pour soigner les personnes blessées lors de situations de violence.

La plupart des participants sont originaires du nord du pays en proie à la violence.

Il s’agit du deuxième séminaire que nous organisons au Nigéria cette année pour améliorer les compétences des chirurgiens en matière de traitement des victimes de violence armée », déclare Zoran Jovanocic, chef de la délégation du CICR dans le pays. « Notre objectif est d’aider les chirurgiens nigérians à être mieux préparés à faire face à des afflux soudains de blessés lors de situations de violence. Pour atteindre cet objectif, nous mettrons également à disposition notre équipe de chirurgiens spécialisés pour qu’ils continuent de dispenser une formation sur place aux collègues nigérians dans quatre hôpitaux des États du Plateau, de Bauchi et de Kaduna avant la fin de l’année. »

Le séminaire, organisé à la demande du ministère nigérian de la Santé, offrira aux participants l’occasion d’échanger leurs données d’expérience concernant les victimes, ainsi que d’élargir leurs connaissances de techniques chirurgicales spécifiques, de l’anesthésie et des soins aux patients dans des environnements difficiles. Deux chirurgiens très expérimentés en matière de chirurgie des blessés par arme et deux de leurs collègues qui traitent depuis deux ans un nombre toujours plus grand de victimes de violence dirigeront ce séminaire de trois jours.

Le CICR est présent au Nigéria depuis 1988. Il a intensifié depuis 2011 ses activités dans les États du nord touchés par la violence et dans le delta du Niger (sud du pays). L’institution fournit des solutions intraveineuses, des assortiments de pansements et d’autres secours médicaux aux structures de santé dans les zones les plus touchées par la violence.

Informations complémentaires :
Aleksandra Matijevic Mosimann, CICR Abuja, tél. : +234 9 461 96 13 ou +234 703 595 41 68