Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Philippines : des facultés de droit se disputent la première place au concours de droit humanitaire

03-09-2012 Communiqué de presse 12/177

Manille (CICR) – Des étudiants de 12 facultés de droit rivaliseront pour obtenir la première place au concours national de plaidoirie en droit international humanitaire (DIH), organisé, cette année, du 3 au 7 septembre, à l’université De La Salle, à Manille.

Pour la première fois, le prix Ines Luciano rendra hommage à une juge qui a ardemment défendu le droit humanitaire et le concours. Le prix porte le nom de la juge assesseur de la Cour d’appel et présidente du comité du DIH de la Croix-Rouge philippine, décédée l’an dernier. Il récompensera l’orateur/l’oratrice le/la mieux classé(e) lors des épreuves éliminatoires.

Il s’agit du concours de plaidoirie le plus important du pays. Au total, 12 équipes exerceront leur talent en matière d’argumentation et leurs connaissances du droit international humanitaire pour tenter de gagner le procès devant une cour pénale internationale fictive.

« Le concours de plaidoirie a parcouru un long chemin depuis 2005, du temps où seules six facultés y participaient », explique Evecar Cruz-Ferrer, conseillère juridique du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Manille. « Il a permis à de nombreux étudiants en droit, occupant aujourd’hui une activité professionnelle, de comprendre le droit international humanitaire et de l’apprécier à sa juste valeur. »

Pour rendre la compétition encore plus difficile, un système d’affrontements entre équipes de force inégale sera mis en place. Les équipes les mieux classées rencontreront les équipes les moins bien classées en quatrièmes de finale et demi-finale. La finale devrait donc en principe opposer les deux meilleures équipes.

Participeront à l’édition 2012 du concours : la faculté de droit de l’université des Philippines, l’université Far Eastern (Manille), San Sebastian College Recoletos (Manille), San Beda College of Law (Manille), la faculté de droit de l’université Ateneo de Manila, l’université Southwestern, l’université Saint Louis, l’université de Batangas, l’université de Saint La Salle, l’université de Cordilleras, la faculté de droit de Cor Jesu College et la faculté de droit de l’université De La Salle.

La finale – qui se tiendra dans la salle plénière de la Cour suprême – sera arbitrée par un groupe d’experts, parmi lesquels Roberto Abad, juge assesseur de la Cour suprême, le Dr Mario Aguja, de l’université d’État de Mindanao (General Santos), Lorna Kapunan, juriste et membre du conseil d’administration de la Croix-Rouge philippine, Christopher Harland, conseiller juridique régional du CICR, et Domingo Tutaan Jr, général de brigade des forces armées du bureau des droits de l’homme aux Philippines.

Les participants disputeront aussi une épreuve de jeu de rôles au cours de laquelle ils mettront en scène des applications pratiques de la branche du droit qui vise à limiter, pour des raisons humanitaires, les effets de la guerre. Une cérémonie aura lieu dans la Salle des marbres du musée national à l’occasion de la présentation publique du dernier annuaire du droit international humanitaire pour l’Asie et le Pacifique, publié par l’institut d’études juridiques internationales de l’université des Philippines, avec le soutien du CICR.

Ce concours annuel à l’intention des étudiants en droit aux Philippines est organisé par le CICR, la Croix-Rouge philippine et la Cour suprême. L’année dernière, l’université de Cebu a remporté de nombreuses récompenses et s’est classée troisième au concours de plaidoirie en droit international humanitaire de la Croix-Rouge, un concours interuniversitaire pour la région Asie-Pacifique. Le vainqueur de l’édition 2012 représentera aussi les Philippines à l’épreuve régionale, qui aura lieu à Hong Kong en 2013.

Informations complémentaires :
Allison Lopez, CICR Manille, tél. : +63 908 868 68 84