Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Philippines : l’université de Saint La Salle remporte une nouvelle fois le concours de plaidoirie

07-09-2012 Communiqué de presse 12/181

Manille (CICR) – Cinq ans après sa dernière victoire, l'université de Saint La Salle (USLS) a de nouveau remporté la finale du concours national de plaidoirie en droit international humanitaire (DIH).

La finale, qui s'est tenue aujourd'hui, opposait l'USLS à la faculté de droit de l’université Ateneo de Manila dans la salle plénière de la Cour suprême. C'est dans cette même salle qu'a été proclamé le lauréat du concours annuel qui vise à mieux faire connaître le DIH et y intéresser les étudiants philippins en droit. L'USLS et Ateneo ont plaidé dans le cadre d'une affaire fictive, celle du Colonel Jones, jugé à la Cour pénale internationale pour des violations présumées du DIH.

« Le jour venu, tout le travail de préparation que nous avons fait a finalement porté ses fruits, car l'équipe de notre faculté n'avait pas gagné depuis cinq ans », s'est félicitée Nadine Abenoja de l'USLS, qui a remporté le titre de meilleure oratrice de l'épreuve finale. « Les années suivantes, nous avons travaillé dur, mais sans succès. Mais cette année, la coupe est enfin à nous ! »

Les étudiants de l'USLS de l'équipe gagnante représenteront les Philippines lors de la finale de l'épreuve régionale, qui aura lieu à Hong Kong en 2013.

« Le concours a été très enrichissant. Il me semble évident que les universités aux Philippines ont toutes les compétences requises pour ce type de concours », a indiqué Christopher Harland, conseiller juridique régional du CICR pour l'Asie du Sud-Est, qui participe depuis longtemps en temps que juge à des concours de plaidoirie. « Le fait que le DIH soit étudié à l'université, qu'il fasse l'objet de débats dans les médias et qu'il soit mis à l'honneur à chaque mois d'août montrent que ce concours a toute sa place aux Philippines. »

Arrivée en deuxième position, l'équipe de la faculté de droit d'Ateneo n'est pas repartie bredouille, puisqu'elle a remporté les deux prix récompensant les meilleurs mémoires – des écrits contenant les arguments sur lesquels se fondent les plaidoiries tant de l'accusation que de la défense.

Pauline Gairanod, de la faculté de droit de l’université des Philippines, a remporté le prix Ines Luciano, qui récompense l'orateur le mieux classé lors des épreuves éliminatoires. Ce prix, qui sera remis pour la première fois cette année, rend hommage à la juge assesseur de la Cour d'appel et présidente du Comité du DIH de la Croix-Rouge philippine, décédée l'an dernier. L'université des Philippines a également remporté l'épreuve du jeu de rôles ; pour cette épreuve, les équipes mettent en scène des applications pratiques de la branche du droit qui vise à limiter, pour des raisons humanitaires, les effets de la guerre.

La finale a donné lieu à une compétition extrêmement serrée, devant un jury composé d'éminents experts, parmi lesquels Roberto Abad, juge assesseur de la Cour suprême, Mario Aguja, de l’université d’État de Mindanao (General Santos), Adolfo Azcuna, chancelier de l'académie judiciaire des Philippines, Domingo Tutaan Jr, général de brigade des forces armées du bureau des droits de l’homme aux Philippines, Jocelyn Cruz, vice-doyen de la faculté de droit de l'université De La Salle, et Christopher Harland.

Les étudiants de dix facultés de droit ont participé à cet événement organisé à l'université De La Salle à Manille par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la Croix-Rouge philippine et la Cour suprême des Philippines.

Ont également participé des étudiants de l’université Far Eastern (Manille), de la faculté de droit de San Beda (Manille), de l’université Southwestern, de l’université de Saint Louis, de l’université de Batangas, de l’université de Cordilleras et de la faculté de droit de Cor Jesu.

Le concours de plaidoirie, dont la première édition, en 2005, n'avait rassemblé que six écoles, est devenu une manifestation prestigieuse. C'est le seul concours du genre dont la finale se tient dans la salle plénière d'une Cour suprême.

Informations complémentaires :
Allison Lopez, CICR Manille, tél. : +63 908 868 68 84


Photos

C'est la première fois que l'équipe de l'USLS remporte la coupe au concours national de plaidoirie depuis 2005. 

C'est la première fois que l'équipe de l'USLS remporte la coupe au concours national de plaidoirie depuis 2005.
© CICR / S. Velasco

Les équipes finalistes de l'USLS (à gauche) et de la faculté de droit d'Ateneo, deuxièmes ex-aequo à l'épreuve du jeu de rôles. Au centre : Adolfo Azcuna, chancelier de l'académie judiciaire des Philippines, Roberto Abad, juge assesseur de la Cour suprême, et Pascal Mauchle, chef de délégation du CICR. 

Les équipes finalistes de l'USLS (à gauche) et de la faculté de droit d'Ateneo, deuxièmes ex-aequo à l'épreuve du jeu de rôles. Au centre : Adolfo Azcuna, chancelier de l'académie judiciaire des Philippines, Roberto Abad, juge assesseur de la Cour suprême, et Pascal Mauchle, chef de délégation du CICR.
© CICR / S. Velasco

Un participant en pleine plaidoirie durant l'épreuve finale du concours national 2012. 

Un participant en pleine plaidoirie durant l'épreuve finale du concours national 2012.
© CICR / S. Velasco