Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Déclaration conjointe du président du CICR et du président de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

08-05-2012 Communiqué de presse

Aujourd’hui, aux Philippines, des jeunes gens dont l’existence a été bouleversée par les typhons qui ont frappé coup sur coup l’archipel plantent des palétuviers pour prévenir de nouveaux dommages aux habitations et renforcer les digues protégeant les élevages de poissons, en vue d’améliorer la sécurité des moyens de subsistance.

En Gambie, des jeunes musiciens ont recours à leur art pour faire passer des messages forts sur les campagnes de vaccination et les activités de prévention du VIH pour que la population ait accès à des soins de santé absolument essentiels. En Roumanie, des jeunes volontaires diffusent des messages similaires via un service d’assistance par SMS.

En Afghanistan, où le conflit et l’insécurité qui en résulte empêchent de nombreuses personnes d’avoir accès aux soins de santé, des milliers de volontaires s’initient aux techniques de base de premiers secours pour permettre à la population de bénéficier de soins de santé primaires vitaux.

Au Liban, afin de promouvoir le respect de la diversité et bâtir une culture de la non-violence dans une région du monde qui connaît des bouleversements sans précédent, des jeunes luttent corps et âme pour susciter des engagements originaux sur la voie de la tolérance, en apportant leur concours à des festivals pour la paix et en tirant le meilleur parti du pouvoir de nos Principes fondamentaux.

En cette Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous saluons toutes ces initiatives et encourageons les jeunes du monde entier à continuer de faire plus, de mieux le faire et d’aller plus loin.

Année après année, le 8 mai est pour nous l’occasion de commémorer la remarquable histoire de notre action au service de l’humanité, qui repose sur les principes de neutralité, d’impartialité et de volontariat. Cette année, la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge nous incite aussi à nous tourner vers le futur, alors que nous sommes confrontés à des situations d’urgence dont la fréquence, la gravité et la complexité augmentent incontestablement. Face à des situations aussi diverses que les troubles civils au Moyen-Orient, le conflit ouvert en Afghanistan, l’insécurité alimentaire au Sahel, ou encore les inondations en Amérique du Sud, les quelque 13 millions de volontaires et de travailleurs humanitaires que compte notre réseau solidement implanté se surpassent, jour après jour pour, afin de répondre aux besoins des habitants les plus vulnérables de la planète. Pour autant, nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers.

Bien au contraire, nous devons nous employer à mieux reconnaître ceux qui, parmi la nouvelle génération de jeunes dirigeants, sauront faire avancer notre Mouvement et défendre notre mandat, qui est de préserver des vies humaines ; nous devons placer notre confiance en ces jeunes et leur donner la capacité d’agir. Aujourd’hui, nous saluons donc l’initiative « Jeunesse en action » et reconnaissons l’impact profond que les jeunes – soit près de la moitié du vivier de volontaires dont nous disposons sur la planète – exercent sur leurs communautés et sur la scène mondiale, au sein de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Face aux défis majeurs que sont le changement climatique, les conflits armés, la violence, la migration et l’urbanisation, les jeunes montrent partout qu’ils veulent être partie prenante de la solution. Ils sont prêts à donner de leur temps, de leurs talents et de leur énergie pour apporter une assistance vitale à ceux qui en ont besoin, en mettant à profit les possibilités que leur offre la technologie pour mobiliser leurs pairs et associer le public aux causes qui leur tiennent à cœur. Ils aident la population à se préparer à d’éventuelles catastrophes, travaillent à ce que les gens aient un accès sûr et équitable aux soins de santé et s’engagent activement pour induire des changements de comportement et bâtir une culture de la paix. Partout dans le monde, les jeunes se sensibilisent au droit humanitaire : les leaders qu’ils seront demain pourront ainsi prendre les décisions qui s’imposent pour prévenir les souffrances excessives lors de conflits ou d’autres situations de violence.

Aujourd’hui, les jeunes contribuent déjà largement à améliorer le sort des personnes vulnérables, et ils ont véritablement le potentiel de se faire les défenseurs de leurs communautés et de mettre à profit leur savoir-faire, dans un monde toujours plus numérique. Pour toutes ces raisons, il est essentiel de confier aux jeunes des postes de chef de file au sein de notre réseau humanitaire et de leur donner des occasions réelles d’être activement associés à la prise de décisions stratégiques. Ils devraient chaque jour davantage incarner le visage et la voix de notre Mouvement, si nous voulons pouvoir compter sur de nouvelles générations de volontaires et de dirigeants capables de prendre la relève.

En cette Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, commémorons ensemble la magnifique histoire de notre Mouvement au service de l’humanité. Mais applaudissons aussi notre « Jeunesse en action », qui est porteuse de riches promesses, et  célébrons sans réserve l’énorme potentiel qu’elle offre pour construire un avenir encore plus radieux.

Jakob Kellenberger
Président,
Comité international de la Croix-Rouge

 

Tadateru Konoé
Président,
Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Informations complémentaires :
Bijan Frederic Farnoudi, ICRC, +41 79 536 9259
Susan Chippendale, IFRC, +41 79 959 2536