Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Soudan du Sud : le CICR facilite le rapatriement de prisonniers de guerre soudanais

26-04-2012 Communiqué de presse 12/90

Juba/Khartoum/Le Caire/Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a facilité le rapatriement à Khartoum de 13 prisonniers de guerre soudanais, après qu’ils ont été libérés par les autorités sud-soudanaises. L’opération s’est déroulée sous les auspices du gouvernement égyptien, qui s’est en outre chargé de leur transfert à Khartoum.

Après avoir été remis hier au CICR, les prisonniers de guerre ont été accompagnés par des délégués du CICR durant leur voyage de Juba via Le Caire à Khartoum, où ils ont été confiés aux soins de représentants du gouvernement soudanais tôt ce matin.

« Nous sommes très satisfaits d’avoir ramené ces hommes dans leur pays d’origine », déclare Melker Mabeck, chef de la délégation du CICR à Juba. « Le rapatriement de ces 13 personnes confirme le rôle d’intermédiaire neutre reconnu au CICR. Nous rappelons aux parties que le CICR doit avoir accès à tous les prisonniers de guerre pour accomplir sa mission humanitaire. »

Lors de conflits armés internationaux, le CICR est habilité, conformément au droit international humanitaire, à visiter tous les prisonniers de guerre. Les visites ont pour but d’observer les conditions de détention des prisonniers et de s’assurer qu’ils sont traités convenablement. Le CICR enregistre les prisonniers afin de garder leur trace, de prévenir les disparitions et d’informer les familles de leur sort.

Alors qu’ils se trouvaient encore en détention, les 13 prisonniers de guerre soudanais avaient reçu du CICR des vêtements, des moustiquaires, du savon, des nattes et des chaussures. Ils avaient aussi eu l’occasion de transmettre des messages à leurs proches par l’intermédiaire de l’institution.

« Nous remercions le gouvernement égyptien pour son soutien à la réalisation de cette opération, et les autorités soudanaises et sud-soudanaises pour leur coopération, ajoute M. Mabeck. Le CICR reste disposé, en sa qualité d’institution humanitaire impartiale, neutre et indépendante, à faciliter toute autre opération du genre, si les parties lui en font la demande. »

Ces deux dernières semaines, les combats entre le Soudan et le Soudan du Sud se sont intensifiés. Pendant cette même période, le CICR a remis des fournitures médicales aux hôpitaux de Bentiu (Soudan du Sud) et de Muglad (Soudan), et a envoyé une équipe chirurgicale à Bentiu. Il a également visité des prisonniers de guerre au Soudan du Sud.  

Informations complémentaires :
Ewan Watson, CICR Juba, tél. : +249 912 178 946
Aleksandra Matijevic Mosimann, CICR Khartoum, tél. : +249 1 83 476 464 ou +249 912 170 576
Adil Sharif, CICR Khartoum (pour l’arabe), tél. : +249 1 83 476 464 ou +249 912 137 764
Mohammed Sultan, CICR Le Caire, tél. : +20 100 5053310
Vassily Fadeev, CICR Genève, tél. : +41 22 730 34 53 ou +41 79 536 92 48