Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Syrie : le CICR lance un appel de fonds pour intensifier son action

08-05-2012 Communiqué de presse 12/98

Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) lance un appel à ses donateurs en vue de recueillir 24,5 millions de francs suisses (approximativement 27 millions de dollars américains ou 20 millions d'euros) pour financer les activités d'assistance qu'il mènera jusqu'à fin 2012 en faveur des personnes touchées par les affrontements en Syrie.

« Des dizaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants sont encore déplacés, a déclaré le président du CICR, Jakob Kellenberger. Certains ont été accueillis par des communautés locales, alors que d'autres ont trouvé refuge dans des établissements publics. Nous faisons notre possible pour leur apporter l'assistance dont ils ont besoin de toute urgence, en intensifiant notre action humanitaire. »

Si des régions du pays retrouvent un certain calme par intermittence, d'autres zones ne connaissent aucun répit. « De nombreuses personnes luttent au jour le jour pour leur survie, a précisé M. Kellenberger. D'autres tentent de reconstruire leur vie. »

« Notre priorité est de rétablir les services publics pour 1,5 million de personnes touchées par les affrontements et d'améliorer leurs conditions de vie. Nous fournirons des rations alimentaires mensuelles à environ 100 000 personnes particulièrement vulnérables, ainsi que des articles ménagers de première nécessité à 25 000 personnes. »

« L'accès sans entrave aux zones touchées par les combats est essentiel pour intensifier nos opérations, a ajouté le président du CICR. Ces deux derniers mois, le CICR et le Croissant-Rouge arabe syrien ont pu avoir accès à la population dans les gouvernorats de Homs, Idlib, Hama, Deraa, Alep et Damas-Campagne. Il est encourageant que notre dialogue avec les autorités et l'opposition porte ses fruits. Nous avons notamment pu assurer une "pause humanitaire" pour la première fois il y a près de deux semaines, à Douma, près de Damas, durant deux jours consécutifs. »

« Le CICR continuera également de prêter assistance aux Syriens qui ont fui vers les pays voisins, a souligné M. Kellenberger. Au Liban, la Croix-Rouge libanaise et le CICR étendront leurs services médicaux d'urgence en faveur des réfugiés dans le pays. » Le CICR s'efforcera en outre de maintenir un stock d'articles de secours suffisant pour pas moins de 9 000 personnes de manière à pouvoir faire face à un afflux soudain de réfugiés. En Jordanie, le CICR continuera de fournir des secours au Croissant-Rouge jordanien pour venir en aide aux réfugiés qui traversent la frontière.

Depuis juillet 2011, le CICR et le Croissant-Rouge arabe syrien ont distribué suffisamment de vivres et d'autres articles essentiels pour couvrir les besoins d'environ 350 000 personnes dans le pays. Depuis le début des violences, les volontaires du Croissant-Rouge fournissent des soins médicaux d'urgence et des premiers secours aux blessés et aux malades. Alors que les efforts déployés par les volontaires ont permis de sauver de nombreuses vies, deux d'entre eux et le secrétaire général du Croissant-Rouge arabe syrien ont été tués dans l'exercice de leurs fonctions.

Le Croissant-Rouge arabe syrien demeure le principal partenaire du CICR en Syrie.

 

Informations complémentaires :
Hicham Hassan, CICR Genève, tél. : +41 22 730 25 41 ou +41 79 536 92 57
Rabab Al-Rifaï, CICR Damas, tél. :  +963 993 700 847 ou +963 11 331 0476
Carla Haddad Mardini, CICR Genève, tél. :  +41 730 24 05 ou +41 79 217 32 26


Photos

Jakob Kellenberger 

Jakob Kellenberger
© CICR / T. Gassmann