• Envoyer
  • Imprimer

Yémen : le CICR confirme que son collaborateur enlevé est enfin libre

14-07-2012 Communiqué de presse

Sanaa / Genève (CICR) – Benjamin Malbrancke, délégué du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) enlevé par des hommes armés le samedi 21 avril, près de la ville de Hodeida, dans le nord du Yémen, est libre.

« Nous sommes soulagés et extrêmement heureux que notre collègue soit de retour parmi nous et en bonne santé. Son retour marque la fin de dures et interminables journées, pleines d'angoisse pour lui et sa famille, pour l'équipe ici au Yémen et pour ses amis », déclare Éric Marclay, chef des opérations du CICR dans le pays. Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui nous ont apporté leur soutien durant ces longues semaines et qui ont contribué à ce que Benjamin puisse bientôt rejoindre sa famille. »

Le délégué du CICR avait été enlevé aux alentours de 17 heures, heure locale, le samedi 21 avril 2012 à quelque 30 kilomètres de la ville de Hodeida. Il se trouvait dans un véhicule du CICR qui roulait en direction de l'aéroport.

Le CICR est présent au Yémen depuis 1962, apportant assistance aux civils touchés par les différents conflits qui ont secoué le pays. Aujourd'hui, le CICR travaille dans tout le pays, du nord au sud, fournissant des secours aux personnes déplacées et autres personnes démunies, ainsi que du matériel médical et des médicaments aux structures médicales. De plus, les médecins du CICR opèrent les patients blessés dans des zones reculées et instables. Les délégués du CICR visitent les centres de détention et aident les familles yéménites à maintenir le contact avec leurs proches détenus à l'étranger. Le CICR a aujourd'hui plus de 200 collaborateurs, dont 50 expatriés, au Yémen.

Informations complémentaires :
Dibeh Fakhr, CICR Sanaa, tél. : +967 711 94 43 43 ou +967 73 607 19 67
Hicham Hassan, CICR Genève, tél. : +41 22 730 25 41 ou +41 79 536 92 57
Frédéric Joli, CICR Paris, tél: +33 6 204 946 30