Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Le CICR lance un guide intitulé « Les responsabilités des personnels de santé à l'œuvre dans des conflits armés et d'autres situations d'urgence »

18-01-2013 Communiqué de presse 13/04

Genève (CICR) – Cette publication, écrite pour l’ensemble des agents de santé, explique leurs responsabilités au regard du droit international humanitaire, du droit international des droits de l'homme et de la déontologie médicale, lorsqu’ils sont à l’œuvre dans des situations de violence armée.

« Dans les zones de conflit, les agents de santé sont confrontés à de multiples difficultés, certaines d’ordre pratique, d'autres d'ordre éthique », déclare le docteur Robin Coupland, conseiller médical du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et co-auteur du guide. « Qu’est-ce que j’entends par soins appropriés si l'hôpital est subitement privé d’électricité et d’eau courante ? Y-a-t-il des circonstances dans lesquelles je ne peux pas ne pas transmettre l'identité des patients aux autorités ? En situation de crise, quelles informations ou quelles images présentant des hôpitaux et des ambulances peuvent être mises à la disposition des médias? »

« Le guide sur Les responsabilités des personnel de santé à l’œuvre dans des conflits armés et d’autres situations d'urgence est un document de référence en la matière », explique le docteur Vivienne Nathanson, responsable des activités professionnelles au sein de la British Medical Association. « C'est le genre de guide que tout agent de santé devrait avoir sur soi lorsqu’il se trouve dans une zone touchée par un conflit ou une situation de violence. »

Pour lancer la publication, le CICR organise un débat public en ligne sur les choix difficiles et les dilemmes auxquels les agents de santé sont confrontés dans des conflits armés et d’autres situations d'urgence.

Le panel sera composé du docteur Coupland, du docteur Nathanson, et du docteur Doris Schopper, qui dirige le Centre d’enseignement et de recherche en action humanitaire.

Un débat interactif intitulé « choix et dilemmes – les agents de santé sur la ligne de front » sera visible en temps réel sur www.healthcareindanger.org/livestream. Des questions peuvent être posées avant ou pendant le débat sur facebook.com/icrc ou sur twitter (@icrc, #HCiDlive).

Informations pratiques pour tous ceux qui souhaitent participer au débat :

Date et heure : lundi 21 janvier 2013 à 14h30 GMT (15h30 HEC).
URL : www.healthcareindanger.org/livestream

À propos des auteurs : le docteur Robin Coupland est au CICR depuis 1989 et il a travaillé comme chirurgien de guerre dans de nombreuses régions touchées par un conflit, notamment en Afghanistan et en Somalie. Il est l'auteur de l’étude Health care in danger : a sixteen-country study basée sur des données recueillies dans 16 pays (n’existe qu’en anglais). L’étude conclut que la violence qui entrave la fourniture des soins de santé est aujourd’hui un des défis humanitaires les plus urgents. Cette tragédie touche des millions de personnes, et pourtant, elle passe souvent inaperçue.

Alexander Breitegger est conseiller juridique au CICR depuis février 2011. Il est titulaire d'un doctorat de l'Université de Vienne ainsi que d’un master européen en droits de l'homme et démocratisation (E.MA). Il est l'auteur de « Cluster munitions and international law : disarmament with a human face », qui vient d’être publié chez Routledge. Ses autres publications portent sur le droit international humanitaire, le droit international des droits de l’homme et le droit pénal international.

Informations complémentaires :
Bijan Farnoudi, CICR Genève, tél. : +41 22 730 21 80 ou +41 79 536 92 59