Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Côte d'Ivoire : 12 000 paysans reçoivent des semences pour relancer les cultures vivrières

08-04-2013 Communiqué de presse 13/61

Genève / Abidjan (CICR) – Dans le cadre des distributions organisées du 8 au 12 avril par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge de Côte d'Ivoire, quelque 12 000 agriculteurs de 12 villages de la sous-préfecture de Taï, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, vont recevoir des semences et des outils agricoles.

« Les violences qui ont eu lieu dans l'ouest de la Côte d'Ivoire en 2012 ont contraint une grande partie de la population à chercher refuge au Libéria voisin ou à se déplacer jusqu'à la ville de Taï. De retour sur leurs terres, ces déplacés, en majorité des planteurs de cacao et de café, ont retrouvé leurs greniers pillés et leurs récoltes détruites », explique David Goetschmann, chef de sous-délégation du CICR à Guiglo.

Ces personnes, tout comme les familles qui dans certains cas, doivent les accueillir, rencontrent des problèmes pour assurer leur subsistance dans des conditions de sécurité toujours instables. C'est pour répondre à leurs besoins que cette distribution de semences est organisée juste avant la saison des pluies.

Les paysans de la région située entre Taï et Para, où se trouvent les villages de Nigré, Campement Sao, Ziriglo, Ernestkro, Sioblo-Oula, Sakré, Tiolé-Oula, Port-Gentil, Diero-Oula, Paulé-Oula, Gouléa 1 et 2, ont déjà préparé leurs terres et recevront des semences de riz et de maïs, ainsi que des houes.

« Nous allons accompagner ces agriculteurs et les conseiller pour qu'ils disposent d'une réserve de semences pour l'année prochaine. Il est important qu'ils puissent recouvrer leur autosuffisance et vivre dans la dignité sans dépendre d'une organisation humanitaire », ajoute David Goetschmann.

Au mois de mai prochain, 6 000 autres personnes de la sous-préfecture de Bin-Houyé, dans la même région, bénéficieront d'une assistance similaire.

Depuis 2006, le CICR procède chaque année, durant cette même période, à des distributions de semences. Elles ont notamment lieu à Bloléquin, Toulepleu, Danané et Bangolo, un peu plus au nord.

La délégation régionale du CICR à Abidjan continue de faire face aux conséquences humanitaires de la crise postélectorale en Côte d'Ivoire. Elle couvre également le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana et le Togo.

Informations complémentaires :
Pascal Jequier, CICR Abidjan, tél. : +225 09 399 404
Wolde-Gabriel Saugeron, CICR Genève, tél. : +41 22 730 31 49 ou +41 79 244 64 05