Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Mali : le CICR lance un appel de fonds pour accroître l'aide à la population

10-04-2013 Communiqué de presse

Genève/Bamako (CICR) – Alors que le nord du Mali est en proie à la violence armée depuis bientôt 16 mois, les conditions de vie des populations touchées par le conflit demeurent très préoccupantes et les besoins humanitaires importants.

Pour pouvoir continuer à fournir une aide adéquate à des centaines de milliers de personnes qui subissent les effets du conflit, le CICR lance un appel à ses donateurs en vue de recueillir 40 millions de francs suisses (environ 33 millions d’euros) supplémentaires.

« Les communautés sont durement touchées ; elles ont besoin de nourriture, d'eau et de soins de santé. Elles doivent aussi pouvoir retrouver une certaine autonomie pour pouvoir à terme subvenir à leurs propres besoins », a déclaré Régis Savioz, directeur adjoint des opérations du CICR, lors d'une conférence de presse à Bamako.

Au terme d'une visite pendant laquelle il s'est notamment rendu dans le nord du pays, à Gao et à Mopti, M. Savioz a estimé que l’instabilité de la situation et les épisodes de violence dans les centres urbains du nord rendent encore plus difficiles les conditions de vie de la population. « Aucun retour significatif de déplacés et de réfugiés n'a été observé à ce stade », a-t-il précisé.

Les fonds supplémentaires vont permettre au CICR de poursuivre les activités qu’il mène de longue date au Mali et au Niger, portant son budget pour ces pays à un total d'environ 75 millions de francs suisses (environ 61 millions d’euros). Cette opération devient ainsi la deuxième opération la plus importante du CICR dans le monde en termes budgétaires.

« Chaque don permettra d'accroître notre aide là où cela est nécessaire, en priorité aux personnes les plus vulnérables. Pour pouvoir mieux comprendre et répondre aux besoins, nous comptons renforcer notre présence au Mali, notamment dans les régions de Gao, Kidal et Tombouctou. Il est urgent d’agir, et c’est maintenant qu’il faut le faire », a ajouté M. Savioz.

L'importance des efforts déployés par la Croix-Rouge malienne pour venir en aide aux populations dans le besoin a également été relevée. « La Croix-Rouge malienne est un acteur incontournable au Mali et un partenaire primordial pour le CICR. Sans elle et sans la collaboration de ses milliers de volontaires, auxquels je veux rendre hommage, nous ne serions tout simplement pas en mesure de mener à bien nos activités d'assistance », a encore précisé M. Savioz

Environ 420 000 personnes bénéficieront d’une assistance alimentaire tout au long de l'année. En outre, quelque 186 000 agriculteurs recevront des semences et 35 000 familles d'éleveurs pourront préserver leurs moyens de subsistance grâce à une campagne de vaccination et de traitement de deux millions d'animaux et à la distribution de 510 tonnes d'aliments pour le bétail.  

Dans le domaine de la santé, le soutien à l'hôpital régional de Gao se poursuivra ainsi que l'appui à des centres de santé communautaires. Le CICR continuera aussi de soutenir la fourniture de carburant pour les centrales électriques des principaux centres urbains du nord afin d'assurer un accès à l'eau à leurs habitants.

Par ailleurs, les délégués du CICR poursuivront leurs visites aux personnes détenues en relation avec le conflit. Grâce à un accord signé aujourd’hui même avec le gouvernement malien, le CICR entend intensifier ses activités en faveur des personnes privées de liberté et avoir accès à tous les lieux de détention du pays.  

Voir également les nouvelles images disponibles sur le nord du Mali : www.icrcvideonewsroom.org

Informations complémentaires :
Valery Mbaoh Nana, CICR Bamako et Niamey, tél. : +223 76 99 63 75 ou +227 97 45 43 82
Wolde-Gabriel Saugeron, CICR Genève, tél. : +41 22 730 31 49 ou +41 79 244 64 05


Photos

Des volontaires de la Croix-Rouge malienne distribuent de la nourriture aux personnes déplacées. 

Goundam, région de Tombouctou, Mali
Des volontaires de la Croix-Rouge malienne distribuent de la nourriture aux personnes déplacées.
© ICRC / I. Sangaré

Borne fontaine installée par le CICR pour fournir en eau les personnes déplacées venues des régions de Gao et Kidal. 

Tinzaouatene, Mali.
Borne fontaine installée par le CICR pour fournir en eau les personnes déplacées venues des régions de Gao et Kidal.
© ICRC / D. Abdoulaye

Vérification des stocks de médicaments de hôpital régional de Gao, soutenu par le CICR. 

Gao, Mali.
Vérification des stocks de médicaments de hôpital régional de Gao, soutenu par le CICR.
© ICRC / M. Douma