Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Sénégal : des projets générateurs de revenus pour les personnes déplacées en Casamance

02-05-2013 Communiqué de presse 13/82

Ziguinchor (CICR) – Quarante personnes déplacées en raison du conflit armé en Casamance vont bénéficier d'un soutien du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour développer des microprojets générateurs de revenus.

Selon Thierry Parodi, chef de la sous-délégation du CICR à Ziguinchor, « ces projets permettront aux bénéficiaires d'améliorer notablement leurs conditions de vie ».

Le CICR formera ces personnes dans le domaine de la gestion pour leur permettre de développer leurs projets par eux-mêmes. « Par la suite, nos équipes accompagneront les bénéficiaires sur une période d'au moins six mois afin de les aider à pérenniser leurs projets », a ajouté M. Parodi.

Ces microprojets générateurs de revenus, dont avaient déjà bénéficié par le passé 36 victimes de mines ainsi que leurs proches, seront ainsi étendus à 40 autres personnes ayant fui les violences et vivant dans des conditions précaires dans la région de Ziguinchor.

Présent en Casamance depuis 2004, le CICR apporte protection et assistance aux victimes du conflit armé. Outre ses visites aux personnes détenues, il réhabilite et soutient des structures de santé, renforce la capacité de production agricole des villageois, favorise l'accès à l'eau potable et intervient dans l'urgence en faveur des populations touchées par la violence. Certaines de ces activités sont menées en étroite coopération avec la Croix-Rouge sénégalaise.

Informations complémentaires :
Lazar Sagna, CICR Ziguinchor, tél. : +221 77 578 84 96 ou +221 33 991 61 06
Dénes Benczédi, CICR Dakar, tel. : +221 77 529 71 45 ou +221 33 869 14 40