Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Niger : soutien aux éleveurs des régions d'Agadez et de Tillabery

16-05-2013 Communiqué de presse 13/39

Genève / Niamey (CICR) – Pour soutenir des communautés rendues vulnérables par les effets conjugués de facteurs climatiques et des conséquences de conflits armés dans la région (Mali et Libye), une opération de rachat d'environ 8 000 têtes de bétail aux éleveurs des régions de Tillabery et d'Agadez – respectivement dans l'ouest et dans le nord du pays – vient d'être lancée par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

« Des milliers de personnes fuyant les conséquences du conflit dans le nord du Mali ont trouvé refuge dans la région de Tillabery. Certaines sont venues avec leurs troupeaux, renforçant la pression sur des ressources déjà insuffisantes pour satisfaire les besoins des éleveurs autochtones », explique Jean-Nicolas Marti, chef de la délégation du CICR pour le Niger et le Mali. « Plus au nord, les éleveurs subissent les effets de l'instabilité qui prévaut en Libye, et qui entrave l'activité économique. Ils sont fragilisés par l'enclavement et les difficultés d'accès aux marchés ».

De façon générale, ce sont les routes traditionnelles de transhumance du bétail qui sont aujourd'hui rendues impraticables dans toute cette zone, ce qui nuit aux échanges économiques transfrontaliers. Par ailleurs, si une pluviométrie au-dessus de la moyenne a permis l'année dernière une meilleure disponibilité de pâturages et d'eau pour le bétail, des poches de sécheresse subsistent.

« Le rachat de ces animaux réduira la pression sur les pâturages et permettra aux éleveurs de disposer d'un peu d'argent pour acheter des céréales pour nourrir leurs familles, explique M. Marti. Par ailleurs, les bêtes rachetées seront redistribuées – abattues ou sur pied – aux ménages les plus vulnérables ».

Ainsi, dans la région de Tillabery, quelque 2 000 animaux seront rachetés dans les communes d'Abala, Ayorou, Bankilaré et Ouallam. Dans la région d'Agadez, l'opération vise 6 000 bêtes dans les communes de Tchirozérine, Dabaga, Aderbissanat, Tabélot, Timia, Gougaram, Dannat et Iférouane.

En outre, grâce à un important programme de soutien aux éleveurs mené conjointement par le ministère nigérien de l'Élevage et le CICR, environ 3 millions d'animaux ont été vaccinés et traités dans ces mêmes régions, depuis janvier 2013 . Des banques d’aliments pour le bétail ont par ailleurs été mises en place afin de permettre aux éleveurs de se procurer du fourrage à des prix abordables, et des auxiliaires vétérinaires ont été formés pour faciliter l’accès à des services de santé animale. Enfin, plus de 300 éleveurs pratiquant également l’agriculture dans la région d'Agadez vont recevoir une aide, afin qu’ils puissent produire le fourrage dont ils ont besoin.

Informations complémentaires :

Gervais Valery Mbaoh Nana, CICR Niamey, tél. : +227 97 45 43 82
Wolde-Gabriel Saugeron, CICR Genève, tél. : +41 22 730 31 49 ou +41 79 244 64 05