Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Le CICR et la Croix-Rouge colombienne rappellent l’importance de respecter le travail de la mission médicale

03-07-2013 Communiqué de presse 13/121

Suite à l’intensification, la semaine dernière, des mouvements sociaux qui agitent la région du Catatumbo (département de Norte de Santander), la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Colombie et la Croix Rouge colombienne tiennent à faire part de leur préoccupation concernant les obstacles auxquels se heurte la mission médicale.

Bien que les blessés et les malades aient urgemment besoin de soins, les véhicules sanitaires sont parfois interdits de passage dans certaines zones du Catatumbo. « Restreindre l’activité des services médicaux revient à mettre en danger la vie de nombreuses personnes », avertit Jordi Raich, chef de la délégation du CICR en Colombie.

Fernando José Cárdenas, président de la Croix-Rouge colombienne, a réaffirmé l’importance d’assurer la sécurité des agents de santé et a ajouté : « Nous apporterons tout notre soutien à la mission médicale dans le cadre des événements du Catatumbo ».

Le CICR a remis des fournitures médicales à l’hôpital d’Ocaña, tandis que la Croix-Rouge colombienne dispense des soins pré-hospitaliers et assure un service d’ambulance pour évacuer les blessés.

Les deux institutions appellent à respecter en toutes circonstances la mission médicale, qui se compose des personnels de santé, des ambulances et des véhicules transportant du matériel sanitaire.

Informations complémentaires :
María Cristina Rivera, CICR Bogota, tél. : +57 311 491 07 75
Carlos Alberto Giraldo, Croix-Rouge colombienne (Bogota), tél. : +57 310 224 79 07