Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Yemen : protection du bétail contre la peste des petits ruminants

08-07-2013 Communiqué de presse

Sanaa (CICR) – Le ministère yéménite de l’Agriculture et de l’Irrigation, soutenu par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a achevé une campagne de vaccination d’une durée de quatre mois dans le gouvernorat d’Amran. Les petits ruminants de plus de 32 000 agriculteurs et éleveurs des 20 districts du gouvernorat ont été vaccinés contre la peste.

Cinquante-six vétérinaires du département chargé du bétail relevant du ministère ont participé à la campagne et vacciné quelque 720 000 animaux. La peste des petits ruminants a déjà tué plusieurs centaines d’animaux dans le gouvernorat d’Amran depuis son apparition il y a un an.

 

« Il s’agit de la première campagne de vaccination du bétail contre la peste des petits ruminants en 35 ans », déclare Mohammed Al-Najiri, chef du département chargé du bétail au gouvernorat d’Amran. « Les gens ont été très coopératifs, même si de nombreux agriculteurs n’étaient pas conscients de l’importance de la vaccination pour leurs animaux. »

Bon nombre d’agriculteurs ont voulu en savoir plus sur la manière de prendre soin de leurs troupeaux. « Nous prévoyons de former les communautés à mieux connaitre les maladies du bétail et l’élevage dans les mois à venir », précise Andrea Anselmi, délégué du CICR qui a organisé la campagne de vaccination avec M. Al-Najiri.

Le département chargé du bétail a mis à disposition des glacières et d’autres équipements ainsi que la main-d’œuvre nécessaire pour mener à bien la campagne. Le CICR a fourni les vaccins, payé des incitations financières pour les agents de vaccination, et pris en charge les frais de location de véhicules et de carburant. Douze agents de vaccination ayant participé à cette campagne ont été formés par le CICR en 2012.

Le CICR est présent au Yémen depuis 1962. Parallèlement à la campagne de vaccination, il distribue aujourd’hui des semences et des outils aux agriculteurs, améliore les systèmes d’approvisionnement en eau, fournit des médicaments, du matériel, dispense une formation, et entreprend des activités génératrices de revenus pour les familles qui rentrent dans leurs villages dans des zones touchées par un conflit.

Informations complémentaires :
Marie Claire Feghali, CICR Sanaa, tél. : +967 711 944 343, + 967 736 071 967
Ayman Al Hakeem, CICR Amran, tél. : + 967 736 244 432