Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Soudan du Sud : besoins aigus en soins médicaux d’urgence dans le Jonglei

17-07-2013 Communiqué de presse 13/128

Juba / Genève (CICR) – Une nouvelle flambée de violences intercommunautaires dans le Jonglei, au Soudan du Sud, a fait des centaines de blessés graves. Pour aider le personnel médical à faire face aux arrivées massives, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a envoyé une équipe chirurgicale à l’hôpital de Bor, où 176 blessés ont été admis – dont 34 ont déjà été opérés.

« La situation humanitaire reste une source de grande préoccupation pour le CICR », déclare Melker Mabeck, chef de la délégation de l’institution à Juba. « À cause du manque de routes et d’infrastructures dans la région, il est difficile d’arriver jusqu’aux blessés, surtout pendant la saison des pluies. »

L’équipe du CICR, composée d’un chirurgien, de deux infirmiers et d’un anesthésiste, travaille main dans la main avec le personnel de Médecins Sans Frontières depuis son arrivée à l’hôpital de Bor le 14 juillet. La Croix-Rouge du Soudan du Sud apporte sa contribution en prodiguant les premiers secours aux blessés et aux malades, avant leur transfert à l’hôpital.

« Les personnels de santé accomplissent leur tâche de façon neutre et impartiale. Cela signifie qu’ils ne prennent pas partie et qu’ils dispensent des soins uniquement en fonction des besoins », explique M. Mabeck. « Ils doivent pouvoir faire leur travail en toute sécurité. »

Le CICR prévoit par ailleurs de fournir une assistance médicale au sud de la ville de Pibor. Il réfléchit à des moyens d’intensifier ses activités dans la région. « Le CICR coordonnera son action avec le ministère de la Santé du Soudan du Sud partout où celui-ci dispose de personnel sur le terrain », poursuit M. Mabeck. « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour atteindre et soigner les personnes qui en ont besoin. »

Depuis le début de l’année, le CICR a traité plus de 150 blessés dans tout le pays. Il a envoyé des équipes chirurgicales à Nasir, dans l’État du Haut-Nil, ainsi qu’à Pibor, à Bor et deux fois à Walgak, dans l’État de Jonglei. En plus de pratiquer des opérations chirurgicales d’urgence sur le lieu des combats, une équipe médicale du CICR basée à l’hôpital universitaire de Malakal fournit des services de pédiatrie et de physiothérapie, ainsi que des soins chirurgicaux d'urgence et de traumatologie. Plus de 320 urgences chirurgicales ont été prises en charge à l’hôpital depuis le début de 2013.

Informations complémentaires :
Daphné Lucas, CICR Juba, tél. : +211 912 178 946
Jean-Yves Clémenzo, CICR Genève, tél. : +41 22 730 22 71 ou +41 79 217 32 17


Photos

Soudan du Sud 

Soudan du Sud
© ICRC

Hôpital universitaire de Malakal, Soudan du Sud. Un patient sourit au photographe dans cet hôpital où le CICR fournit des services de pédiatrie et de physiothérapie, ainsi que des soins chirurgicaux d'urgence et de traumatologie. 

Hôpital universitaire de Malakal, Soudan du Sud. Un patient sourit au photographe dans cet hôpital où le CICR fournit des services de pédiatrie et de physiothérapie, ainsi que des soins chirurgicaux d'urgence et de traumatologie.
© ICRC