Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Colombie : des militaires de haut rang du monde entier étudient comment assurer un meilleur respect du droit de la guerre

04-10-2013 Communiqué de presse 13/162

Bogota/Genève (CICR) – Des officiers supérieurs de 50 pays participeront à l’atelier pour officiers supérieurs sur les règles internationales régissant les opérations militaires (SWIRMO) 2013, qui se tiendra à Cartagena de Indias, Colombie, du 7 au 11 octobre. L’atelier, organisé conjointement par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le ministère colombien de la Défense, se tiendra pour la première fois sur le continent américain.

« Les chefs militaires auront la possibilité d’échanger leurs expériences et meilleures pratiques relatives au respect du droit applicable aux opérations militaires », déclare Christine Beerli, vice-présidente du CICR, venue en Colombie pour prononcer l’allocution d’ouverture de l’atelier. « Cette année, l’atelier SWIRMO combine une partie très théorique, notamment des études de cas, avec un exercice de brigade fondé sur un scénario soutenu par l'imagerie virtuelle du champ de bataille. »

« Nous sommes fiers que la Colombie soit l'hôte de cette réunion d’experts et de militaires de haut rang de plus de 50 pays qui discuteront de l’intégration des règles du droit international dans les opérations militaires. SWIRMO Colombie offre aussi l’occasion d’attirer l’attention sur la transformation positive que vit notre pays », précise Juan Carlos Pinzón, ministre colombien de la Défense.

L’atelier SWIRMO 2013 portera principalement sur la nécessité de prendre en considération le droit international humanitaire (DIH) lors de la planification et la conduite des opérations militaires – en particulier dans le processus de décisions lors des missions de combat et des missions de maintien de l’ordre – et de veiller à ce que le DIH fasse partie intégrante de la doctrine militaire et soit incorporé dans les programmes de formation militaire, dans les entraînements sur le terrain et dans les systèmes de discipline. Le but est d’encourager un comportement respectueux du droit dans l’ensemble des opérations militaires.

Chaque année, le CICR s’associe aux forces armées d’un pays pour l’organisation de SWIRMO. La Suisse a été le premier pays à coorganiser les éditions 2007, 2008 et 2010 de l’atelier, la France étant coorganisatrice en 2009. L’atelier s’est tenu pour la première fois hors d’Europe en 2011, l’Afrique du Sud étant coorganisatrice, puis en Malaisie en 2012.

Pour plus de détails sur SWIRMO :
http://www.icrc.org/eng/resources/documents/feature/2011/swirmo-feature-2011-02-17.htm
http://www.icrc.org/eng/resources/documents/interview/2013/09-16-swirmo-interview.htm

Informations complémentaires :
Erika Tovar, CICR Bogotá, tél. : +57 311 491 0775
Alexis Heeb, CICR Genève, tél. : +41 22 730 37 72 ou +41 79 218 76 10, twitter @AHeebICRC