Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Philippines : l’aide humanitaire se prépare sur l’île de Samar

13-11-2013 Communiqué de presse 13/196

Genève/Manille (CICR) – Alors que des collaborateurs du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) arrivent sur les lieux pour participer à une énorme opération de secours, on commence à avoir une image plus claire de la dévastation causée par le typhon Haiyan et des besoins qui en résultent sur l’île de Samar, là où le cyclone a touché terre aux Philippines. Le CICR concentre ses efforts en un premier temps sur cette île, également mise à mal par à un conflit prolongé et où il mène une action depuis des années.

Arrivée sur Samar par la ville d’Allen, une équipe s’est déplacée le long de la côte ouest jusqu’à Catbalogan puis à Guiuan, près de l’extrême pointe sud, avant d’atteindre Borongan, sur la côte est, le 13 novembre.

« La côte ouest de l’île n’a pas subi de destruction majeure, précise Gegham Petrosyan, coordonnateur santé du CICR aux Philippines. En revanche, la dévastation est énorme sur la côte sud, de Santa Rita à Guiuan. Dans toutes les municipalités, les établissements médicaux sont endommagés, y compris l’hôpital public de Guiuan. Le personnel médical a installé des postes de santé pour soigner les patients qui affluent, avec le peu de moyens dont il dispose. »

Une recrudescence des pluies et la détérioration des conditions de sécurité – on signale la présence d’hommes armés et des actes de pillage – rendent la situation encore plus dure pour une population déjà à bout de forces qui se retrouve sans abri, sans nourriture et sans eau potable.

« Les gens attendent désespérément une aide vitale, ajoute M. Petrosyan, mais des problèmes logistiques et de sécurité continuent à faire obstacle à la distribution de ces secours dont ils ont un besoin urgent. »

Le CICR est à l’œuvre sans relâche pour arriver à porter secours à la population aussi rapidement que possible, en coordonnant étroitement ses efforts avec la Croix-Rouge philippine et d’autres partenaires au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Il a lancé un appel pour 15 millions de francs suisses (plus de 16 millions de dollars É.-U.) afin de pouvoir venir en aide à 36 000 familles pendant trois mois.

Informations complémentaires :
David-Pierre Marquet, CICR Genève, tél. : +41 22 730 25 02 ou +41 79 536 92 48
Soaade Messoudi, CICR Manille, tél. : +63 918 907 2125


Photos

Des enfants demandent de l'aide et de la nourriture, après que le typhon Haiyan ait dévasté la ville de Tabogon, dans la province de Cebu, au centre des Philippines. 

Des enfants demandent de l'aide et de la nourriture, après que le typhon Haiyan ait dévasté la ville de Tabogon, dans la province de Cebu, au centre des Philippines.
© Reuters / Charlie Saceda

 Dans la ville de Tacloban, au centre des Philippines. Décombres et ruines après le passage du typhon Haiyan. 

Dans la ville de Tacloban, au centre des Philippines. Décombres et ruines après le passage du typhon Haiyan.
© Reuters

Rea Canibel porte son enfant dans les décombres de ce qui était sa maison avant le passage du typhon Haiyan. 

Rea Canibel porte son enfant dans les décombres de ce qui était sa maison avant le passage du typhon Haiyan.
© Reuters / Edgar Su