Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Soudan du Sud : la situation humanitaire se détériore à Juba

17-12-2013 Communiqué de presse 13/232

Genève / Juba (CICR) – Des centaines de personnes ont aujourd’hui un besoin urgent de soins médicaux par suite des affrontements armés dont Juba est le théâtre depuis le 15 décembre. En outre, des milliers de civils, dont des femmes et des enfants, ont quitté leur foyer pour se mettre en sécurité, en emportant le minimum avec eux. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) apporte son soutien aux deux principaux hôpitaux de la ville, de façon à ce qu’ils puissent faire face à l’afflux important de blessés.

Plus de 300 personnes ont été admises à l’hôpital universitaire à l’hôpital militaire de Juba ces deux derniers jours. Le CICR et la Croix-Rouge du Soudan du Sud leur ont remis assez de matériel de pansement et d’autres fournitures médicales faisant cruellement défaut pour qu’ils puissent prendre en charge jusqu’à 500 personnes.


Un petit garçon, blessé alors qu'il fuyait lors des affrontements, est soigné dans une clinique de la banlieue de la capitale, Juba. © Reuters/Hakim George

« Nous sommes conscients que davantage de personnes ont besoin de soins, mais beaucoup ont des difficultés à rejoindre les structures médicales, en raison de la situation de sécurité très précaire et de la pénurie de moyens de transport », explique Felicity Gapes, déléguée du CICR responsable des activités médicales sur le terrain. « Les collaborateurs des deux hôpitaux travaillent sans relâche, mais ils peinent à faire face, tant les blessés sont nombreux et les blessures graves. »

Le CICR appelle les parties impliquées dans les combats à prendre toutes les précautions pratiquement possibles pour réduire les pertes civiles au minimum et permettre à la population d’atteindre les structures médicales en toute sécurité. L’institution suit la situation de près et évalue les besoins. En coopération avec la Croix-Rouge du Soudan du Sud, elle prendra d’autres mesures, dès que les conditions de sécurité le permettront.

Informations complémentaires :
Cynthia Lee, CICR Juba, tél. : +211 912 360 023 ou clee@icrc.org (au cas où les réseaux de téléphonie mobile ne fonctionneraient pas)
Sitara Jabeen, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 78 ou +41 79 536 92 31