Page archivée: peut contenir des informations obsolètes
  • Envoyer
  • Imprimer

Soudan : le CICR visite des soldats soudanais détenus par un groupe d’opposition armé

27-08-2013 Communiqué de presse 140/13

Khartoum/Genève (CICR) – Le 26 août, des délégués du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont visité des soldats du gouvernement soudanais détenus au Darfour par la faction Abdul Wahid (ALS-AW), un groupe d'opposition armé de l'Armée de libération du Soudan.

« Le CICR visite les détenus pour évaluer leurs conditions de détention et vérifier qu’ils sont traités avec dignité et humanité, conformément aux normes internationales », explique Jean-Christophe Sandoz, chef de la délégation du CICR au Soudan. Suite à ces visites, le CICR discute de ses conclusions et de ses recommandations exclusivement avec les intéressés. Dans le cadre de ses services aux détenus, le CICR facilite l’échange de messages Croix-Rouge contenant de brèves nouvelles familiales entre les détenus et leurs familles. Durant cette visite, dix messages ont été distribués et dix autres ont été recueillis.

Le groupe d’opposition armé a également relâché un des soldats détenus, qui était malade. Agissant en sa qualité d'intermédiaire neutre, et sur la demande de l’ALS-AW et des autorités gouvernementales, le CICR a organisé le transfert par hélicoptère à Nyala du soldat libéré. Ce dernier était accompagné de sa femme et de ses trois enfants, ainsi que par le personnel du CICR. À Nyala, il a été pris en charge par les autorités soudanaises. « Nous sommes prêts à faciliter d’autres transferts, si toutes les parties en sont d'accord et si elles en font la demande », précise M. Sandoz.

Le CICR a facilité le rapatriement de nombre de prisonniers de guerre libérés par le Soudan et le Soudan du Sud depuis 2012. L’institution a aussi facilité le transfert de détenus et d’otages soudanais et étrangers libérés par des groupes d’opposition armés au Darfour.

Le CICR est présent au Soudan depuis 1978. En 2003, il a étendu ses opérations au Darfour, où il porte assistance aux personnes touchées par le conflit armé et d'autres situations de violence.

Informations complémentaires :
Adil Sharif, CICR Khartoum (pour l’arabe), tél. : +249 91 2161493
Umar Phiri, CICR Khartoum (pour l’anglais), tél. : +249 1 83 476 464 ou +249 912 178 943
Sitara Jabeen, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 78 ou+41 79 536 92 31