• Envoyer
  • Imprimer

Ukraine : le CICR appelle au respect des soins médicaux et de l’aide humanitaire

20-02-2014 Communiqué de presse

Genève / Moscou / Kiev (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est vivement préoccupé par la spirale de violence que connaît l’Ukraine et par le manque de respect pour les travailleurs sanitaires et humanitaires et leurs activités.

« Une multitude de personnes dans les rues de Kiev et dans toute l’Ukraine ont besoin d’aide médicale d’urgence. Un volontaire de la Société de la Croix-Rouge d’Ukraine a été blessé aujourd’hui alors qu’il fournissait une assistance médicale », déclare Pascal Cuttat, chef de la délégation régionale du CICR, qui couvre la Fédération de Russie, le Bélarus, la République de Moldova et l’Ukraine. « Selon les informations que nous avons reçues, le personnel et les volontaires de la Société nationale sont toujours victimes de harcèlement et doivent en plus faire face à d’autres entraves dans leur travail. C’est inacceptable. Nous appelons toutes les personnes impliquées dans les violences à faire preuve de retenue et à veiller à ce que le personnel médical et humanitaire, ainsi que les infrastructures et les véhicules qu’ils utilisent, soient épargnés. »

Depuis le début des événements, en 2013, les équipes d’intervention d’urgence de la Croix-Rouge d’Ukraine administrent des premiers secours aux blessés des deux camps. Au cours des dernières 48 heures, elles ont prêté assistance à plus de 360 personnes.

Le CICR fournit un soutien financier et technique qui permet à la Croix-Rouge d’Ukraine de renforcer ses capacités à répondre aux besoins dans tout le pays, en étroite coordination avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Le CICR dispose de personnel sur le terrain et entretient un dialogue avec des représentants du gouvernement et de l’opposition.

M. Cuttat explique que, malgré un contexte difficile, la Croix-Rouge d’Ukraine fait tout son possible pour fournir une aide humanitaire neutre, impartiale et indépendante. « Plus de 50 volontaires de l’équipe d’intervention d’urgence à Kiev travaillent sans relâche. Pour que la Société nationale puisse poursuivre ses activités, dit-il, tous ceux qui participent aux affrontements en cours doivent respecter le personnel humanitaire et les travailleurs sanitaires. »

Informations complémentaires :
Victoria Zotikova, CICR Moscou (couvrant la Fédération de Russie, le Bélarus, la République de Moldova et l’Ukraine), tél. : +7 495 626 5426 ou +7 903 545 3534
Anastasia Isyuk, CICR Genève, tél. : +41 22 730 30 23 ou +41 79 251 93 02, twitter : @AIsyukICRC"

  • Voir aussi la vidéo : La Croix-Rouge d'Ukraine en action