• Envoyer
  • Imprimer

Irak : le président du CICR souligne les besoins humanitaires croissants

10-03-2014 Communiqué de presse

Genève/Bagdad (CICR) – Peter Maurer, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), est arrivé en Irak aujourd’hui pour sa première visite officielle. Ces quatre prochains jours, il rencontrera, à Bagdad, Nadjaf et Erbil, de hauts fonctionnaires irakiens, des chefs religieux, ainsi que des responsables du Croissant-Rouge de l’Irak et d’autres organisations humanitaires pour discuter des besoins humanitaires croissants qui découlent de l’escalade de la violence dans de nombreuses régions du pays.

M. Maurer rencontrera également des Irakiens déplacés et pourra voir par lui-même les activités mises en œuvre pour aider les habitants des régions du nord de la province de Babel qui sont exposées à la violence à subvenir à leurs besoins et à améliorer leur accès à l’eau potable.

« La population irakienne, en particulier dans les régions reculées du pays, subit les conséquences du récent conflit et des flambées de violence qui continuent de se produire, comme dernièrement dans la province d’Anbar », déclare le président du CICR. « Nous appelons instamment toutes les personnes qui participent aux combats à épargner les civils et à permettre aux travailleurs humanitaires et aux personnels de santé de faire leur travail en toute sécurité. »

Depuis l’éclatement de la dernière crise dans la province d’Anbar, le CICR a apporté une assistance à plus de 52 000 personnes déplacées aux besoins extrêmes. « Nous travaillons en étroite coopération avec les chefs tribaux, les chefs religieux et d’autres responsables communautaires afin de pouvoir agir rapidement pour venir en aide aux personnes vulnérables », poursuit M. Maurer.

Parmi les nombreuses activités qu’il mène en Irak, le CICR aide les agriculteurs des zones exposées à la violence à augmenter leur production, soutient les centres de soins de santé primaires et de réadaptation physique en leur fournissant des services et en organisant des formations, approvisionne la population en eau potable et octroie des subventions à des femmes chefs de famille et à des personnes handicapées pour leur permettre de démarrer un petit commerce, de générer des revenus et de vivre plus dignement. Les délégués du CICR visitent par ailleurs des milliers de détenus pour observer le traitement qui leur est réservé, suivre leurs conditions de détention, évaluer l'accès aux soins de santé, assurer le contact entre les détenus et leurs familles et veiller au respect des garanties judiciaires fondamentales.
 

Informations complémentaires :
Pawel Krzysiek, CICR Bagdad, tél. : +964 790 191 6927
Ewan Watson, CICR Genève, tél. : +41 22 730 33 45 ou +41 79 244 64 70