• Envoyer
  • Imprimer

Irak : le président du CICR en visite dans le pays est profondément inquiet du sort des civils

13-03-2014 Communiqué de presse

Genève / Bagdad (CICR) – Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, a achevé aujourd’hui une visite de quatre jours en Irak, au cours de laquelle il a rencontré à Amiriyat Al-Fallujah des familles qui ont été contraintes d’abandonner leur foyer dans la province d’Anbar et qui ne peuvent pas rentrer chez elles en raison des combats intenses qui s’y déroulent.

 

M. Maurer s’est également entretenu avec des hauts représentants irakiens – notamment le premier ministre, le vice-président, le ministre des affaires étrangères et le porte-parole du Parlement –, avec des chefs religieux et avec le président du Croissant-Rouge de l’Irak pour discuter de la détérioration de la situation humanitaire dans les régions en proie à la violence. Il a en outre rencontré aujourd’hui à Erbil le président de la région du Kurdistan irakien et le premier ministre du gouvernement régional du Kurdistan.

« Je suis profondément préoccupé par le sort des milliers d’Irakiens qui ont dû fuir de chez eux à cause de l’escalade de la violence et de l’insécurité, et qui se retrouvent à devoir affronter de nouvelles difficultés et de nouvelles épreuves, déclare M. Maurer. Au cours des entretiens que j’ai eus cette semaine, j’ai réitéré que le CICR était prêt à faire face aux besoins humanitaires croissants et à intensifier son assistance aux personnes touchées par les affrontements. Il est urgent de renforcer l’aide et d’établir un dialogue franc et ouvert avec toutes les parties aux hostilités pour faire en sorte que les civils soient protégés, que les personnels de santé puissent faire leur travail en toute sécurité et que les secours parviennent en temps utile à ceux qui en ont le plus besoin. Nous sommes résolus à travailler main dans la main avec les volontaires du Croissant-Rouge de l’Irak, notre partenaire de longue date. Avec la montée de la violence, il est plus que jamais important de mettre en œuvre une action humanitaire pertinente. »

Pendant les rencontres qu’il a eues, M. Maurer a également discuté des conséquences du conflit syrien et de son impact sur l’Irak.

« Le CICR est présent en Irak depuis plus de trente ans, à tous les niveaux, et en premier lieu aux côtés de la population irakienne. Cela nous a permis de faire face efficacement aux conséquences des conflits passés et des flambées de violence, explique M. Maurer. Je salue les déclarations faites par les représentants irakiens, qui démontrent leur compréhension des souffrances endurées par les civils qui vivent dans des conditions de sécurité insuffisantes. Je suis convaincu qu’un meilleur respect du droit international humanitaire et des droits de l’homme contribuera à ouvrir la voie à la réconciliation nationale. »

Informations complémentaires :
Pawel Krzysiek, CICR Bagdad, tél. : +964 790 191 6927
Ewan Watson, CICR Genève, tél. : +41 22 730 33 45 ou +41 79 244 64 70


Photos

Peter Maurer, président du CICR, rencontre des familles déplacées par les récents affrontements dans la province d’Anbar. 

Amiriyat Al-Fallujah, Irak
Peter Maurer, président du CICR, rencontre des familles déplacées par les récents affrontements dans la province d’Anbar.
© CC BY-SA 2.0 / Pawel Krzysiek

Le président du CICR rencontre des patients et des membres du personnel au centre de soins de santé primaires soutenu par le CICR. 

Province de Babel, Irak
Le président du CICR rencontre des patients et des membres du personnel au centre de soins de santé primaires soutenu par le CICR.
© CC BY-SA 2.0 / Pawel Krzysiek