• Envoyer
  • Imprimer

Tchad : premier concours national de droit international humanitaire

01-04-2014 Communiqué de presse 14/39

N’Djaména (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) organise le premier concours national de plaidoirie en droit international humanitaire (DIH) au Tchad. Il se tiendra à N’Djaména, les 27 et 28 mars 2014 et opposera des étudiants de quatre universités tchadiennes.

« Cette compétition est un exercice ludique qui vise à renforcer l'intérêt des étudiants pour cette branche du droit», indique Linh Schroeder, cheffe de la délégation du CICR à N’Djaména. Le droit international humanitaire est un ensemble de règles ayant pour objet de limiter les effets des conflits armés. Il protège les personnes qui ne participent pas ou plus aux combats et restreint les moyens et méthodes de guerre. Les principaux traités internationaux du droit humanitaire sont les Conventions de Genève de 1949 et leurs Protocoles additionnels de 1977, que le Tchad a ratifiés..

« La tenue de ce concours de plaidoirie permet de mieux intégrer l'enseignement de cette matière dans les universités tchadiennes et de sensibiliser le public à l'importance du respect de ces règles lors des conflits armés», précise Mme Schroeder. Trois universités de l'intérieur du pays (Abéché, Doba et Moundou) participeront au concours, en plus de l’université de N’Djaména. Chaque établissement sera représenté par trois étudiants (deux garçons et une fille). La finale opposera les deux équipes ayant obtenu le plus grand nombre de points au cours de la phase éliminatoire.

Parmi les membres du jury figurent le général de brigade Dingamadji Madjior Solness, coordonnateur du comité de pilotage chargé des opérations de maintien de la paix au ministère de la Défense,  M. Tordeta Ratebaye, directeur des affaires juridiques au ministère des Affaires étrangères et M. Bégoto Miarom, directeur général adjoint de la législation au ministère de la Justice.

La finale et la remise des prix auront lieu le vendredi 28 mars 2014 au Musée National de N’Djaména en présence de nombreuses hautes autorités

Informations complémentaires :
Daphné Lucas, CICR N’Djaména, tél. : +235 66 20 10 05