• Envoyer
  • Imprimer

Philippines : six mois après le passage du typhon Haiyan, les besoins en matière de relèvement subsistent

05-05-2014 Communiqué de presse No 69/14

Manille / Genève – Six mois après le passage du typhon Haiyan (ou Yolanda), qui a dévasté la région des Visayas aux Philippines, des millions de personnes se trouvent toujours dans une situation précaire. Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – l'un des rares acteurs humanitaires à fournir une assistance dans toutes les îles touchées – vient de lancer un plan d’envergure pour soutenir les survivants dans leur processus de relèvement sur le long terme.


Les survivants ont fait preuve d’une résilience étonnante, mais six mois après le passage du typhon Haiyan, des millions de personnes vivent toujours dans des conditions précaires.
Écoutez quatre témoignages.

 

Le typhon Haiyan a touché 16 millions de personnes, dont des milliers ont perdu des proches, leur logement ou leurs sources de revenus. Si les Visayas orientales connaissent les besoins les plus pressants, les habitants d'autres zones reculées ont aussi besoin d'aide. Dans son plan de relèvement, le Mouvement international s'engage à aider 775 000 personnes vulnérables à reconstruire leur vie et à améliorer leur capacité de résistance face aux futures catastrophes.

« Les communautés touchées font preuve d'une force incroyable, et bon nombre d'entre elles sont engagées dans la voie du relèvement. Mais les niveaux élevés de pauvreté qui existaient déjà auparavant empêchent les gens d’aller de l’avant, et dans certaines zones, les services essentiels ne sont toujours pas rétablis », indique Richard Gordon, président de la Croix-Rouge philippine. « Nos activités en matière de relèvement consisteront principalement à reconstruire les logements, à restaurer les moyens de subsistance et à rétablir l'accès aux soins de santé, afin d'aider les communautés touchées à surmonter les difficultés qu'elles connaissent depuis six mois et à redevenir autonomes. »

Depuis que la catastrophe a frappé le pays, la Croix-Rouge philippine, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et plus de 50 Sociétés nationales du monde entier ont à eux tous distribué des secours d'urgence, notamment de la nourriture, des articles pour le logement et des espèces, à plus d'un million de personnes. Des milliers d'autres ont reçu des soins médicaux des services d'urgence de la Croix-Rouge.

« Nous sommes très fiers de la solidarité et de la coopération efficace dont le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a fait preuve en se mobilisant rapidement et efficacement suite au passage du typhon Haiyan », explique Gwendolyn Pang, secrétaire générale de la Croix-Rouge philippine, qui poursuit : « Ce qui fait notre différence, c'est notre base de volontaires. Plus de 8 000 volontaires de la Croix-Rouge ont été en première ligne des interventions d'urgence, aux côtés des centaines de collaborateurs locaux et internationaux qui étaient à pied d'œuvre dans la région sinistrée. »

Le plan de relèvement, qui représente 320 millions de francs suisses, sera en vigueur sur les trois prochaines années. En plus d’aider les survivants à reconstruire leur vie, il renforcera les capacités de la Croix-Rouge philippine à intervenir lors de futures catastrophes, en proposant aux volontaires des formations ciblées et en améliorant les compétences en matière de gestion des catastrophes et de réduction des risques de catastrophe.

Parallèlement, des travaux de reconstruction des structures médicales et des réseaux d'approvisionnement en eau dans les zones touchées sont bien engagés, de même que des programmes de soutien aux moyens de subsistance consistant à distribuer des subventions en espèces, dispenser des formations et remplacer les ressources.

Après la catastrophe, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a distribué des subventions en espèces à 75 000 ménages et a couvert 25 % des besoins des survivants en matière d'abris d’urgence en fournissant des tentes, des bâches et d'autres articles à près de 140 000 ménages. Des activités de soutien sont déjà mises en place pour aider les familles à construire des logements plus durables, et des projets de construction d'abris sont lancés.

Les appels d'urgence lancés par le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour aider les victimes du typhon Haiyan ont permis de récolter à ce jour la somme totale de 315 millions de francs suisses (357 millions de dollars des États-Unis).

Informations complémentaires  

Aux Philippines :

Kate Marshall, déléguée chargée de la communication, Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Tél. : +63 998 960 6287 ou +63 928 904 7115
Courriel : kate.marshall@ifrc.org ; Twitter : @kateamarshall

Soaade Messoudi, coordonnatrice chargée de la communication, Comité international de la Croix-Rouge
Tél. : +63 918 907 2125
Courriel : smessoudi@icrc.org ; Twitter : @soaade_mess

Robert Gonzaga, responsable de la communication, Croix-Rouge philippine
Tél. : +63 909 687 8872
Courriel : rigonzaga@gmail.com

À Kuala Lumpur :

Patrick Fuller, responsable de la communication, Asie-Pacifique
Tél. : +60122308451 ; Courriel : patrick.fuller@ifrc.org ; Twitter : @pat_fuller

À Genève :

Benoit Matsha-Carpentier, responsable principal de la communication, Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
Portable : +41 79 213 24 13 ; Courriel : benoit.carpentier@ifrc.org

Ewan Watson, chargé de relations publiques, Comité international de la Croix-Rouge
Tél. : +41 22 730 33 45 ou +41 79 244 64 70
Courriel : ewatson@icrc.org ; Twitter : @EWatsonICRC