• Envoyer
  • Imprimer

Irak : des secours médicaux pour Fallouja

05-06-2014 Communiqué de presse 14/95

Genève / Bagdad (CICR) – Une équipe du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a approvisionné l’hôpital principal de Fallouja en médicaments et autres articles médicaux qui faisaient cruellement défaut. C’est la première fois depuis janvier qu’une équipe du CICR a pu se rendre dans la ville, théâtre de violents affrontements qui se poursuivent sans relâche entre forces gouvernementales et groupes armés. Sur place, elle a constaté des besoins immenses et une situation extrêmement précaire. Les habitants de la ville vivent un véritable calvaire.


Un petit garçon, soigné dans un hôpital de Fallouja. ©Reuters.

« Nous avons fait tout notre possible ces derniers mois pour acheminer des secours à Fallouja et à l’hôpital de la ville, mais nous n’avons pas pu nous y rendre en raison des combats intenses », déclare Patricia Guiote, chef de la sous-délégation du CICR à Bagdad, qui a conduit l’équipe composée de cinq personnes. « La situation est très préoccupante. Les habitants font face à une grave pénurie de vivres, d’eau et de soins de santé. Les services fournis par l’hôpital, la seule structure encore en mesure de dispenser des soins aux blessés et aux malades, ont été gravement perturbés par les combats. »

En étroite coordination avec le ministère de la Santé, l’équipe du CICR a distribué des médicaments et d’autres articles médicaux essentiels pour soigner les patients souffrant de brûlures et d’autres types de blessures. « Ces fournitures médicales ont été immédiatement utilisées pour soigner des blessés. Des secours supplémentaires sont donc nécessaires », explique Mme Guiote. « À Fallouja, le personnel de l’hôpital fait un travail remarquable, malgré une situation qui demeure extrêmement instable. »

La fourniture des secours a été effectuée avec l’accord de toutes les parties engagées dans les combats à Fallouja. Le CICR espère qu’il pourra retourner dans la ville pour apporter une assistance supplémentaire aux services de santé et d’approvisionnement en eau, et pour distribuer des vivres et des articles de première nécessité aux civils.

Les combats intenses qui se poursuivent sans répit depuis décembre 2013 dans la province d’Anbar ont provoqué le déplacement de centaines de milliers de personnes, à l’intérieur de la province et vers d’autres régions de l’Irak. Un grand nombre de civils sont toujours pris au piège des combats à Fallouja. Le CICR apporte une aide humanitaire aux personnes qui fuient les affrontements. À ce jour, il a distribué de la nourriture et d’autres articles essentiels à plus de 100 000 personnes déplacées dans tout le pays.

Le CICR rappelle à toutes les parties aux hostilités l’obligation qui leur incombe en vertu du droit international humanitaire d’épargner les civils et les biens de caractère civil, et de faciliter la fourniture de l’aide humanitaire à ceux qui en ont besoin. Tous les blessés et les malades doivent bénéficier d’un accès sûr et rapide aux soins de santé. Les structures de santé doivent être protégées et respectées, et tout doit être mis en œuvre pour que le personnel médical puisse faire son travail sans entrave.

Informations complémentaires :
Saleh Dabbakeh, CICR Bagdad, tél. : +964 790 191 6927
Sitara Jabeen, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 78 ou +41 79 536 92 31