• Envoyer
  • Imprimer

Somalie : des milliers de personnes touchées par les inondations à Kismayo reçoivent une aide d’urgence

16-06-2014 Communiqué de presse 14/101

Nairobi / Genève (CICR) – Quelque 23 000 personnes touchées par les graves inondations à Kismayo, dans le sud de la Somalie, ont reçu cette semaine une aide d’urgence du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et du Croissant-Rouge de Somalie. Les activités d’assistance ont notamment consisté à offrir des allocations en espèces, distribuer des articles ménagers de première nécessité, fournir des soins de santé et rétablir l’approvisionnement en eau potable.

La ville portuaire de Kismayo et d’autres zones côtières de la région du Bas-Juba ont été inondées après la chute de pluies exceptionnellement abondantes entre le 24 mai et le 6 juin. « Du fait de la très basse altitude de ces zones côtières, la capacité de drainage des sols est particulièrement faible », explique Raphael Wittwer, qui aide à diriger les opérations sur place. « Environ 26 000 personnes déplacées vivant dans des camps et des communautés voisines sont toujours cernées par les eaux stagnantes. » Cinq jeunes enfants sont déjà morts de noyade ou d’hypothermie. « Comme toujours, ce sont ceux qui luttaient déjà pour survivre qui ont été le plus durement frappés, en particulier les personnes qui ont fui les combats et vivent aujourd’hui dans des camps », souligne M. Wittwer.

Les flots ont détruit les abris et les biens de certains sinistrés et en ont empêché d’autres de rentrer chez eux. Les latrines ont été inondées et les sources d’eau contaminées. La population somalienne paie un lourd tribut aux catastrophes naturelles récurrentes comme celle-ci, lesquelles viennent s’ajouter au conflit armé qui perdure dans le pays.

Le CICR et le Croissant-Rouge de Somalie sont intervenus sans tarder en distribuant à 23 000 personnes déplacées des allocations en espèces d’une valeur de 50 dollars US, ce qui les aidera à satisfaire leurs besoins alimentaires et autres besoins essentiels durant les prochaines semaines. Au sein de ce groupe, quelque 1 500 familles (9 000 personnes) ont également reçu des articles ménagers de première nécessité tels que des bâches, des nattes en plastique, des vêtements, des jerrycans, des ustensiles de cuisine et des articles d’hygiène. De plus, un dispensaire mobile provisoire mis en place en partenariat avec le Croissant-Rouge de Somalie a commencé à soigner les résidents des camps, tandis que des travaux sont en cours pour traiter au chlore les puits contaminés par les inondations.

Outre ces opérations d’urgence, le CICR soutient cette année l’hôpital de Kismayo, qui est en cours de rénovation, le principal centre de stabilisation pour le traitement des enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, ainsi qu’une unité de soins de santé primaires gérée par le Croissant-Rouge de Somalie. Le CICR a accordé des subventions pour monter un petit commerce à 300 déplacés internes et à des familles vulnérables, formé 300 femmes et hommes aux techniques de pêche et réparé 30 bateaux ; toutes ces initiatives visent à aider les bénéficiaires à devenir autonomes. Enfin, des collaborateurs de l’institution visitent les personnes détenues à la prison centrale pour évaluer leurs conditions de détention et le traitement qui leur est réservé.
 

Informations complémentaires :
Mohamed Yerow, CICR Mogadiscio, tél. : +252 615 206 722
Cecilia Goin, CICR Nairobi, tél. : +254 722 512 728
Jean-Yves Clémenzo, CICR Genève, tél. : +41 22 730 22 71 ou +41 79 217 32 17