• Envoyer
  • Imprimer

Les mines terrestres antipersonnel - des armes indispensables?

Emploi et efficacité des mines antipersonnel sur le plan militaire

01-03-1996 Publication Ref.. 0654

Cette étude examine les arguments des militaires prônant la poursuite de l'utilisation des mines antipersonnel. L’usage des mines dans les conflits ayant eu lieu depuis 1940, que ce soit par des armées professionnelles, par des insurgés ou lors d’opérations anti-insurrectionnelles, s’est rarement fait en conformité avec le droit international et n’a eu que peu ou pas d’effet sur l’issue des hostilités. Lors d’une réunion organisée sur ce thème à Genève en février 1996, des officiers militaires de haut rang de divers pays ont souscrit unanimement à ces conclusions.


  Observations et conclusions formulées après examen de l’étude du CICR - 2004  (PDF format, 33kb) 
 
Lors du Sommet de Nairobi pour un monde sans mines, un groupe d’officiers militaires de haut rang, en activité ou à la retraite, ont tenu une réunion formelle consacrée à l’étude que le CICR a publiée en 1996 sous le titre Les mines terrestres antipersonnel - des armes indispensables ? Le groupe souhaitait poursuivre la réflexion à propos de l’étude en se basant sur l’expérience des huit années écoulées depuis l’achèvement de l’étude.

  • Copyright: CICR
  • Année: 1997
  • Édition: 2e éd. (annexes révisées)
  • Disponible en : anglais, chinois*
  • Type de produit: Livre
  • Prix: CHF 3.-
  • Référence: 0654

88 p., photos, 16 x 23 cm

*Pour commander cette publication en chinois, contacter courriel