• Envoyer
  • Imprimer

Conseil des Délégués 2011 : Résolution 3

26-11-2011 Résolution

Stratégie pour le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Stratégie pour le Mouvement)

Conseil des Délégués du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Genève, Suisse, 26 novembre 2011

1. Général

La Stratégie pour le Mouvement a été adoptée par le Conseil des Délégués pour la première fois en 2001. Le Conseil l’a mise à jour en 2005, car certaines actions étaient considérées comme achevées et il fallait revoir la pertinence des actions restantes. Il a réduit le nombre d’actions de 17 à 10 mais n’a pas modifié les objectifs stratégiques, soit :

  • renforcer les composantes du Mouvement ;
  • améliorer l'efficacité et l'efficience du Mouvement par le biais d'une coopération et d'une cohérence accrues ;
  • améliorer l'image du Mouvement, la visibilité de ses composantes ainsi que ses relations avec les gouvernements et ses partenaires extérieurs.

Le Conseil des Délégués de Nairobi, en 2009, a jugé que l’on pouvait raisonnablement supposer que la Stratégie et la plupart de ses actions seraient achevées en 2011, après dix ans de travaux. C’est pourquoi il a demandé à la Commission permanente de présenter au Conseil des Délégués de 2011, avec la Fédération internationale et le CICR, une évaluation de la réalisation des objectifs stratégiques et des résultats attendus correspondant aux dix actions de la Stratégie.

Les résultats principaux et les recommandations de l’évaluation sont présentés dans le rapport sur la Stratégie pour le Mouvement. Le rapport dans son intégralité est à la disposition des membres du Conseil, sur demande.

La résolution de Nairobi invitait en outre la Commission permanente à poursuivre ses travaux visant à réduire la complexité des forums du Mouvement et à présenter ses propositions de changement, le cas échéant, au Conseil des Délégués de 2011.

Une évolution encourageante a été constatée quant à la participation des Sociétés nationales à la préparation des divers forums du Mouvement, comme l’ont demandé des dirigeants des Sociétés nationales lors d’examens approfondis de la question. Toutefois, des points essentiels concernant la fréquence et la durée des réunions ainsi que des options pour coordonner ou même fusionner certains des forums nécessitent plus de discussions pour pouvoir progresser.

2. Décision

En tant que mandataire de la Conférence internationale et organe permanent du Mouvement où toutes les composantes sont représentées et qui donne des orientations stratégiques sur des questions concernant le Mouvement dans son ensemble, le Conseil des Délégués de 2011 invite la nouvelle Commission permanente à

2.1. parachever le travail sur les forums du Mouvement et soumettre des propositions de changement, le cas échéant, au Conseil de 2013 ; à cette fin, créer un groupe de travail spécial représentant les Sociétés nationales, doté d’un vaste éventail de compétences et comprenant un représentant de la jeunesse ;

2.2. fonder ce travail sur les résultats des études approfondies sur le Mouvement déjà réalisées par la Commission sortante dans le but de parvenir à un accord sur des changements concrets qui devraient apporter plus d’efficacité et d’efficience et réduire les coûts, ainsi que l’impact environnemental, des réunions regroupant toutes les composantes du Mouvement ;

2.3. mettre à jour – en étroite coopération avec toutes les composantes du Mouvement – les actions non limitatives de la présente Stratégie, dans le but de les mettre en œuvre, et faire rapport en conséquence au Conseil de 2013. Cet effort devrait se concentrer sur une coopération coordonnée et efficace à l’échelle du Mouvement, visant à renforcer l’image de celui-ci et sa performance dans des domaines clés choisis, afin que nous nous acquittions de notre mission en faveur des plus vulnérables. Il devrait également prendre en compte les tendances existantes dans les environnements de travail interne et externe ;

2.4. examiner les constatations qui se dégageront du contrôle de la mise en œuvre des résolutions effectué par la Fédération internationale et le CICR, notamment les informations émanant de leurs structures régionales, dans le but d’améliorer le suivi et la présentation des rapports et de planifier les réunions futures au niveau du Mouvement.

3. Suivi

  • La Commission permanente devra faire rapport régulièrement sur l'avancement des travaux par le biais de son Bulletin d’information.
  • Le site Internet de la Commission, www.standcom.ch, doit être utilisé pour communiquer régulièrement avec les Sociétés nationales et envoyer ou recevoir des informations sur les travaux en cours.