• Envoyer
  • Imprimer

Israël et le territoire palestinien occupé : le CICR et les Sociétés nationales poursuivent leurs activités

05-12-2012 Point sur les activités

Tandis que la population commence à se remettre des effets des récentes hostilités, le CICR et ses partenaires au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge poursuivent leurs activités humanitaires.

Destructions et traumatismes continuent à exercer leur impact sur la vie des civils au lendemain des récentes hostilités entre Israël et Gaza. « Si le cessez-le-feu a permis aux habitants de reprendre leurs activités habituelles, le quotidien des Gazaouis n’en reste pas moins extrêmement difficile », explique Patrick Gueissaz, chef de la sous-délégation du CICR à Gaza. « Le calme est revenu, mais les problèmes à long terme tels que la pénurie chronique de médicaments et de matériel médical dans les structures de soins et les restrictions de mouvement n’ont toujours pas été résolus. »

Pendant les hostilités et immédiatement après, le CICR a coordonné ses activités avec la Société du Croissant-Rouge palestinien, le Magen David Adom d’Israël et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge afin de répondre aux besoins les plus urgents, notamment en soutenant les fournisseurs de soins de santé et en apportant une aide d’urgence aux personnes dont les habitations avaient été détruites. « Aujourd’hui, dans la mesure du possible, nous reprenons nos activités de routine en nous employant entre autres à visiter les détenus, à contribuer à ce que les gens puissent avoir des revenus suffisants et stables et à améliorer l’infrastructure d’approvisionnement en eau et d’assainissement », ajoute M. Gueissaz.

Après avoir rappelé aux parties au conflit les responsabilités qui leur incombaient, s’agissant en particulier des civils ainsi que des personnels et des services de santé, le CICR s’attache actuellement à consigner les observations faites concernant la manière dont les récentes hostilités ont été conduites. Les conclusions de l’institution feront l’objet de discussions bilatérales avec les autorités concernées.

Du 16 novembre au 3 décembre, le CICR a :

  • fourni, en coopération avec le Croissant-Rouge palestinien, plus de 3 700 bâches de plastique, près de 600 bâches goudronnées et d’autres articles d’urgence comme des vivres, des ustensiles de cuisine et des tentes en faveur de quelque 4 000 familles dont les habitations ont été partiellement endommagées ou complètement détruites ;
  • acheminé par camion une cargaison de médicaments et de matériel médical vers l’unique structure chirurgicale située dans le nord de la bande de Gaza ;
  • procuré des fauteuils roulants et des aides à la marche à deux hôpitaux gazaouis ;
  • facilité l’envoi d’une cargaison de 300 000 litres de carburant de Rafah (sud de la bande de Gaza) pour approvisionner la centrale électrique de Gaza ;
  • facilité l’entrée dans la bande de Gaza de camions acheminant des médicaments et du matériel mis à disposition par le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne à Ramallah ;
  • coordonné le transfert de 2 000 litres de carburant vers l’hôpital Al-Shawa de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, afin de prévenir toute perturbation majeure des services médicaux essentiels ;
  • coopéré avec le service des eaux de Gaza en lui fournissant notamment des pièces détachées et autre matériel nécessaires pour remettre en état les infrastructures d’eau et d’assainissement endommagées lors des hostilités ;
  • visité, avec le Magen David Adom, des régions en Israël touchées lors des récents événements, afin d’évaluer les besoins de la population ;
  • conduit une mission conjointe avec la Société du Croissant-Rouge égyptien et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, dans la région d’El-Arish, près de la frontière avec la bande de Gaza.

 

Informations complémentaires :
Noora Kero, CICR Jérusalem, tél. : +972 52 601 91 50
Nadia Dibsy, CICR Jérusalem, tél. : +972 52 601 91 48
Ayman Alshehabi, CICR Gaza, tél. : +972 59 960 30 15
Ran Goldstein, CICR Tel Aviv, tél. : +972 52 27 57 517
Anastasia Isyuk, CICR Genève, tél. : +41 22 730 30 23 ou +41 79 251 93 02


Photos

Le CICR et le Croissant-Rouge palestinien évaluent les besoins des familles dont la maison a été endommagée lors des récentes violences et leur apporte une aide d'urgence. 

Gaza.
Le CICR et le Croissant-Rouge palestinien évaluent les besoins des familles dont la maison a été endommagée lors des récentes violences et leur apporte une aide d'urgence.
© ICRC / A. Greco

Un homme attend un moyen de transport pour ramener chez lui les secours qu'il a reçu du CICR et du Croissant Rouge palestinien. 

Gaza.
Un homme attend un moyen de transport pour ramener chez lui les secours qu'il a reçu du CICR et du Croissant Rouge palestinien.
© ICRC / A. Greco

Le Croissant-Rouge palestinien offre un soutien psychosocial aux enfants de Gaza à la suite des hostilités entre Israël et Gaza. 

Gaza.
Le Croissant-Rouge palestinien offre un soutien psychosocial aux enfants de Gaza à la suite des hostilités entre Israël et Gaza.
© ICRC / A. Greco

Le CICR et le Magen David Adom visitent des personnes en Israël pour évaluer les dommages causés par les roquettes. 

Israël.
Le CICR et le Magen David Adom visitent des personnes en Israël pour évaluer les dommages causés par les roquettes.
© ICRC / M. Elnekave