• Envoyer
  • Imprimer

Yémen : le CICR évacue 44 personnes grièvement blessées de Dammaj

08-11-2013 Point sur les activités

Le CICR a évacué des blessés de la ville de Dammaj, dans le nord du Yémen, pour la deuxième fois en moins d'une semaine, dont 44 blessés aujourd'hui, 8 novembre.

« Quatre jours après la première opération d'évacuation, notre équipe à Saada a réussi à revenir à Dammaj aujourd'hui et à évacuer 44 blessés, dont une femme enceinte de huit mois, ses deux enfants et deux autres enfants accompagnant leurs parents blessés », déclare Cédric Schweizer, chef de la délégation du CICR à Sanaa. Cela porte à 49 le nombre de personnes évacuées dans l'opération de ce jour.

Les personnes évacuées ont été emmenées à l'aéroport de Saada par la route, puis transportées par avion à Sanaa.

« Le personnel médical de Dammaj a de plus en plus de mal à traiter les différents types de blessures causées par les combats, et à effectuer des interventions chirurgicales », précise M. Schweizer.

En raison de la violence des combats, la population n’a pas été en mesure de se déplacer pendant plusieurs semaines, et ne peut pas reconstituer ses stocks de vivres, d'eau, de gaz de cuisine, de carburant et d'autres produits essentiels.

Le CICR se tient prêt à aider les habitants de Dammaj et de l'ensemble du gouvernorat de Saada, qui subissent les effets des combats entre groupes armés. Toutefois, il ne peut le faire que si les factions belligérantes fournissent les garanties nécessaires quant à la sécurité de ses deux équipes et des personnes évacuées.

Depuis le début du mois d’octobre, lors de la reprise des combats à Dammaj, le CICR a réussi à trois reprises à entrer dans la ville, le 24 octobre, ainsi que les 4 et 8 novembre.

Lors de ces visites, il a :

• évacué sept blessés et un corps vers l'hôpital militaire de Saada (le 24 octobre) ;
• évacué à Saada 67 personnes grièvement blessées, qui ont ensuite été transportées à Sanaa pour y être soignées (les 4 et 8 novembre) ;
• livré des médicaments et du matériel de pansement de part et d’autre de la ligne de front en quantité suffisante pour traiter entre 200 et 600 blessés, ainsi que des médicaments pour soigner des maladies comme la diarrhée et les infections respiratoires.
 

Informations complémentaires :
Marie Claire Feghali, CICR Sanaa (arabe, anglais, français), tél. : + 967 73 607 19 67
Adnan Hizam, CICR Sanaa (arabe), tél. : + 967 733 721 659
Dibeh Fakhr, CICR Genève, tél. : 41 22 730 37 23 ou +41 79 447 37 26


Photos

Un convoi du CICR part de Saada pour se rendre à Dammaj, afin d'évacuer des personnes blessées lors de combats. 

Un convoi du CICR part de Saada pour se rendre à Dammaj, afin d'évacuer des personnes blessées lors de combats.
© ICRC / v-p-ye-e-01020

An ICRC convoy passes a checkpoint on the way to evacuate casualties from Dammaj. 

An ICRC convoy passes a checkpoint on the way to evacuate casualties from Dammaj.
© CICR / v-p-ye-e-01021

Deux des blessés évacués de Dammaj par le CICR. 

Deux des blessés évacués de Dammaj par le CICR.
© CICR / v-p-ye-e-01022

Entre Saada et  Dammaj. Cedric Schweizer, chef de la délégation du CICR au Yémen rencontre des journalistes durant la mission d'évacuation des blessés de Dammaj. 

Entre Saada et Dammaj. Cedric Schweizer, chef de la délégation du CICR au Yémen rencontre des journalistes durant la mission d'évacuation des blessés de Dammaj.
© CICR