• Envoyer
  • Imprimer

Timor Leste : activités avril – juin 2006

30-06-2006 Point sur les activités

Aperçu des activités menées par le CICR, la Fédération internationale et la Croix-Rouge de Timor Leste depuis que la violence a éclaté en avril 2006, provoquant le déplacement de dizaines de milliers de civils.

Afin de satisfaire les besoins des personnes touchées par les éruptions de violence, le CICR a augmenté le nombre de ses collaborateurs expatriés et locaux à Dili. Actuellement, son personnel comprend 10 expatriés et 6 collaborateurs locaux. Le CICR mène toutes ses activités de secours en étroite coopération avec la Croix-Rouge de Timor Leste et son personnel.

  Coordination du Mouvement  

     

Conformément à son mandat, le CICR coordonne les activités du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge au Timor Leste.

  Action initiale de la Croix-Rouge de Timor Leste et de la Fédération  

     

Au début de la crise, la Croix-Rouge de Timor Leste et la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont distribué une aide alimentaire et non alimentaire à plusieurs milliers de personnes ayant fui leur foyer. Le personnel de la Croix-Rouge de Timor Leste a évacué les dépouilles mortelles et transporté les blessés à l’hôpital.

     
©CICR/A. Oppliger 
   
Timor Leste, juin 2006. Famille déplacée.      
         

  Le CICR concentre ses activités sur :
 

L’eau et l’assainissement

  • La distribution de produits non alimentaires comme des bâches, des moustiquaires, des jerrycans, des kits d’articles d’hygiène, des couvertures et des nattes.

  • L’assistance fournie aux familles séparées par la violence afin de les réunir

  • Les visites dans les lieux de détention où sont détenues les personnes arrêtées dans le cadre de la situation de violence. Les détenus se voient offrir la possibilité d’entrer en contact avec leur famille par le biais des messages Croix-Rouge

 
Activités du CICR 

 

  Assistance  

     

  District de Baucau  

     

Dans le district de Baucau, le CICR et la Croix-Rouge de Timor Leste ont distribué des produits non alimentaires essentiels comme des couvertures, des nattes, des bâches, des kits d’articles d’hygiène, des kits d’articles pour bébés, des jerrycans et des ustensiles de cuisine. 

     

  • Le 26 juin, le CICR et la Croix-Rouge de Timor Leste avaient assisté environ 604 familles (3 500 personnes) dans le district de Baucau.

  • Quelque 67 familles vivant dans trois villages à l’extérieur de Baucau ont reçu des produits non alimentaires essentiels.

  • Le CICR et la Croix-Rouge de Timor Leste assistent les familles déplacées dans trois camps de Baucau situés dans une école primaire, dans une gare routière et dans une école désaffectée.

  Autres régions  

     

  • Une assistance non alimentaire a été fournie à 80 familles déplacées (470 personnes) au sud de Dili, dans les district d’Ainaro, Aileu et Ermera.

  • À Suco Liurel, dans le district d’Aileu, le CICR et la Croix-Rouge de Timor Leste prévoient d’améliorer les installations d’assainissement pour 18 familles vivant dans une ancienne prison. Actuellement, plus de 100 personnes se partagent une seule latrine.

  • Des produits non alimentaires essentiels seront distribués à plus de 400 personnes établies dans le district d’Ermera.

     
©CICR/A. Oppliger 
   
Timor Leste, juin 2006.      
         

  Eau et assainissement
 

  Dili - Eau  

  • Le CICR, en collaboration avec le personnel de la Croix-Rouge de Timor Leste, a pris en charge la station de pompage de Comoro, qui est la seule installation à produire de l’eau potable pour le transport par camion.

  • Chaque jour, quelque 200 000 litres d’eau sont acheminés par camion dans les camps pour les déplacés.

  Baucau - Eau  

  • Chaque jour, 45 000 litres d’eau sont acheminés par camion aux trois camps de Baucau et vers six autres sites de la région.

  • Un réservoir d’eau de 5 000 litres a été installé dans un camp récemment identifié, établi dans une école désaffectée.

  • Un réservoir souple de 5 000 litres et un robinet ont été installés dans un village pour aider les familles déplacées hébergées par certains de leurs proches.

  Baucau -Assainissement  

     

  • Deux nouvelles latrines ont été installées et deux autres ont été rénovées dans l’école désaffectée.

  Los Palos   

     

  • Un délégué en eau et assainissement a effectué une visite préliminaire à Los Palos et estime que jusqu’à 8 700 personnes déplacées auront besoin d’assistance.

   

  Rétablissement des liens familiaux (RLF)  

     
©CICR/P. Wall 
   
Timor Leste, juin 2006. Rétablissement des liens familiaux.      
         
  • Dans la capitale et les différents districts du pays, le CICR et la Croix-Rouge de Timor Leste aident les familles à localiser les proches avec lesquels elles ont perdu contact suite aux récents événements.

  • Un délégué de l’Agence de recherches du CICR et des collaborateurs du service de recherches de la Croix-Rouge de Timor Leste visitent les camps pour enregistrer les enfants non accompagnés et les aider à retrouver leurs parents. Dans la mesure du possible, le CICR et la Croix-Rouge de Timor Leste prendront les mesures nécessaires afin qu’ils soient réunis avec leur famille.

  • Des affiches ont été distribuées dans les camps, les églises et d’autres endroits abritant des familles déplacées pour informer ces dernières du service de recherches de la Croix-Rouge.

     

  Détention  

  • Le CICR a visité les prisons de Becora (Dili) et Gleno (Ermera)

  • À Becora, 90 messages Croix-Rouge ont été collectés auprès des détenus et 8 à Gleno.