• Envoyer

Collections de photos du CICR

Photo galleries section

Cette rubrique contient une sélection de photos de la photothèque du CICR, dont certaines peuvent être téléchargées en haute résolution. La collection de la photothèque contient plus de 115 000 photos en format numérique, couvrant les activités du CICR dans les conflits à travers le monde des années 1850 à nos jours.

Dernières collections

  • La Croix-Rouge française organise les soins de santé aux malades et aux blessés. Les enfants reçoivent une attention toute particulière. Côte d'Ivoire : des personnes déplacées reçoivent une aide d'urgence

    Le village de Fétai, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, a été attaqué en mai 2014 par des éléments armés en provenance du Libéria. Il y a eu treize morts, plusieurs blessés, des maisons détruites et d'importants dégâts. Plus de 3 000 personnes ont fui se réfugier dans la petite ville voisine de Grabo. Les autorités et la communauté humanitaire ont alors installé un site pour accueillir un millier d'entre elles. Le CICR, en collaboration avec la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire, a monté des tentes, construit des latrines et des douches et organisé l’approvisionnement en eau du site.

    • 17-07-2014
    • 14 Photos
  • De vastes zones du pays étant difficiles à atteindre par la route, le CICR a été forcé – pour la première fois en 17 ans – de distribuer des vivres par avion. Soudan du Sud : venir en aide à des millions de personnes touchées par la violence

    À l’heure de son troisième anniversaire, le Soudan du Sud reste marqué par la violence, et des centaines de milliers de personnes ont besoin d’une assistance d’urgence. Partout dans le pays, le CICR renforce les moyens de subsistance et améliore l’accès à l’eau potable afin d’aider les communautés touchées par le conflit à faire face. L’institution s’attache également à réunir les familles dispersées par le conflit et les autres situations de violence.

    • 15-07-2014
    • 13 Photos
  • Un grand nombre de personnes déplacées ont perdu leurs sources de revenus durant le conflit et sont totalement dépendantes de l'aide. Il est très difficile de se procurer à manger, souvent les enfants n’ont pas l’alimentation dont ils ont besoin. Philippines : des personnes déplacées témoignent

    Plus de neuf mois après la fin des combats entre le Front moro de libération nationale et les forces gouvernementales, plus de 40 000 personnes vivent encore dans des centres d'évacuation à Zamboanga.

    • 10-07-2014
    • 13 Photos