• Envoyer

La guerre et le droit international humanitaire

Le droit international humanitaire (DIH) est un ensemble de règles qui, pour des raisons humanitaires, cherchent à limiter les effets des conflits armés. Il protège les personnes qui ne participent pas ou plus aux combats et restreint les moyens et méthodes de guerre.

Les conflits armés sont aussi vieux que l’humanité. Il y a toujours eu des pratiques coutumières dans les situations de guerre, mais ce n’est que ces 150 dernières années que les États ont établi des règles internationales visant à limiter les effets des conflits armés pour des raisons humanitaires. Les Conventions de Genève et les Conventions de La Haye en sont les principaux exemples. Ces règles, généralement appelées « droit international humanitaire », sont aussi connues sous le nom de « droit de la guerre » ou « droit des conflits armés ».

Choix de rubriques Tout sur La guerre et le droit

  • Nouvelles technologies et droit international humanitaire

    Les progrès technologiques ont donné naissance à de nouveaux moyens et méthodes de guerre, tels que les cyberattaques, les robots et les drones armés, ce qui pose des défis humanitaires et juridiques inédits. Lorsqu’un État met au point ou acquiert toute nouvelle arme ou tout nouveau moyen ou méthode de guerre, il est impératif qu'il en évalue la conformité au droit international humanitaire. Cela étant, l'application de règles juridiques préexistantes à une technologie nouvelle peut soulever la question de savoir si ces règles sont suffisamment claires au vu des caractéristiques spécifiques de cette technologie et de son impact prévisible sur le plan humanitaire.


  • Droit international humanitaire - Conventions de Genève Les Conventions de Genève de 1949 et leur Protocoles additionnels

    Les Conventions de Genève et leurs Protocoles additionnels sont des traités internationaux qui contiennent les règles essentielles fixant des limites à la barbarie de la guerre. Ils protègent les personnes qui ne participent pas aux hostilités.


  • Respect du droit international humanitaire Respect du droit international humanitaire

    Tous les États et autres parties à un conflit armé ont l’obligation de respecter et de faire respecter en toute circonstance le droit international humanitaire. Ils doivent user de leur influence pour prévenir et faire cesser les violations de cette branche du droit, et s’abstenir d’encourager les autres parties à commettre des violations.


  • Droit international humanitaire - Occupation Occupation

    Le droit de l’occupation cherche à trouver un équilibre entre les besoins de la puissance occupante en termes de sécurité d’une part, et les intérêts du pouvoir évincé et de la population locale de l’autre. Il vise en outre à assurer la protection et le bien-être des civils vivant sur les territoires occupés.


  • Droit international humanitaire - Détention de sécurité Détention de sécurité

    La privation de liberté pour des raisons de sécurité est une mesure de contrôle exceptionnelle qui peut être prise dans une situation de conflit armé. La détention administrative de personnes présumées dangereuses pour la sécurité de l'État est également de plus en plus souvent pratiquée en dehors des situations de conflit armé.


  • Les armes à sous-munitions

    En 2008, les gouvernements ont négocié et adopté la Convention sur les armes à sous-munitions qui interdit l’emploi, la production, le stockage et le transfert d’armes à sous-munitions.


  • Les armes nucléaires

    Le CICR demande à tous les États de ne pas utiliser d’armes nucléaires, de prendre les mesures qui s’imposent pour limiter le risque de prolifération et de poursuivre les négociations sur une interdiction totale des armes nucléaires et leur élimination.


  • République démocratique du Congo, région de Goma. Des familles fuyant les combats. Réfugiés et personnes déplacées

    Les réfugiés ont traversé une frontière internationale et risquent d'être persécutés ou ont été victimes de persécutions dans leur pays. Les personnes déplacées n’ont pas franchi de frontière internationale, mais ont dû, elles aussi, pour une raison quelconque, s’enfuir de chez elles.


Dernier numéro de la Revue internationale de la Croix-Rouge

Publications Autres publications