• Envoyer

Les restes explosifs de guerre

Chaque année, de très nombreux civils sont tués ou blessés par des « restes explosifs de guerre ». Ce terme désigne les munitions non explosées, telles qu’obus d’artillerie ou de mortier, grenades, bombes et roquettes, abandonnées après un conflit armé. En 2003, la communauté internationale a adopté un traité visant à atténuer les souffrances humaines causées par ce type d’engins et à apporter rapidement une aide aux communautés touchées. En savoir plus

Publications Autres publications