• Envoyer


FamilyLinks.ICRC.ORG

Vers le site de la campagne

Banniere RSS

Le CICR en Érythrée

Le CICR a ouvert une délégation en Érythrée en 1998, à l’époque du conflit armé international entre ce pays et l’Éthiopie. Aujourd’hui, il continue de répondre aux besoins engendrés par ce conflit de deux ans qui ne l’ont pas encore été. Il s’emploie en priorité à venir en aide aux personnes déplacées, privées de liberté ou touchées de quelque autre façon par le conflit, et veille à ce que les règles du droit international humanitaire (DIH) soient respectées.

Faits et chiffres

De janvier à mai 2013, le CICR a :

  • mené une vaste campagne de déparasitage du bétail dans trois régions du pays (Gash Barka, Semien-Keih-Bahri et Debub-Keih-Bahri) ; 778 284 têtes de bétail ont ainsi été traitées et 93 605 personnes, éleveurs et leurs familles, en ont indirectement profité ;
  • achevé d’installer trois systèmes d’approvisionnement en eau dans la région de Gash Barka ; 19 000 personnes en ont bénéficié ;
  • fourni 11 513 nattes en fibre coco destinées à améliorer les abris de 1 440 personnes déplacées réinstallées dans de nouveaux villages dans la région de Debub-Keih-Bahri ;
  • creusé un bassin de rétention d’eau pour résoudre les problèmes de pénurie d’eau dans la région de Gash Barka ; 617 foyers en bénéficieront à terme ;
  • entrepris de venir en aide financièrement à des membres de minorités éthiopiennes pour qu’ils puissent obtenir ou renouveler leur permis de séjour ;
  • organisé des séances de sensibilisation au DIH à l’intention de 2 400 membres de l’Union nationale des jeunes et des étudiants érythréens