• Envoyer


Bannière

FamilyLinks.ICRC.ORG

Vers le site de la campagne

Banniere RSS

Le CICR au Mali

Des volontaires de la Croix-Rouge malienne distribuent de la nourriture aux personnes déplacées.

Au Mali, le CICR vient en aide aux personnes qui subissent les effets combinés du conflit armé et de la crise alimentaire. En savoir plus

Faits et chiffres

En 2013, le CICR en collaboration avec la Croix-Rouge malienne a continué de mener son action humanitaire au Mali.

Vivres et biens essentiels

Distribué 27 942 tonnes de vivres et 14 859 kits de biens essentiels de ménage à plus de 885 600 personnes.

Eau et habitat

Fourni plus de 1 500 000 litres de carburant à Énergie du Mali pour le fonctionnement des centrales thermiques de Gao, Kidal et Tombouctou.  L’électricité  fournie  par  ces centrales thermiques a permis aux stations de pompage de fournir de l’eau à environ 120 000 personnes.

Santé

Soutenu 7 centres de santé communautaire dans les régions de Tombouctou, Gao et Bourem permettant à plus de31 000 personnes de bénéficier de soins de qualité.

Déployé une équipe médicale (chef de projet hôpital, chirurgien, gynécologue obstétricien, anesthésistes, infirmières et sage-femme) à l’hôpital de Gao, et un chirurgien au centre de santé de référence de Kidal.

Vaccination et traitement du bétail

Vacciné et traité plus de 3 500 000 animaux contre diverses maladies et parasites

Détenus

Visité plus de 3 500 détenus dans 22 lieux de détention.

Poursuivi son appui aux maisons d’arrêt de Bamako, de Kati et de Koulikoro ainsi que ses programmes de nutrition thérapeutique.

Promotion du droit international humanitaire

Sensibilisé plus de 8 000 membres des forces armées et de sécurité du Mali, de la MINUSMA et de la MISMA aux principes de base du droit international humanitaire.

Mali : activités du CICR en 2013

Documents de référence

Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge

  • Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge
    Mali: la saison de la faim

    Dans le Sahel, les effets de la saison sèche sont exacerbés par les répercussions du conflit en Libye, les déplacements dus aux affrontements au Mali et la lenteur de la réaction internationale.