• Envoyer


Bannière

FamilyLinks.ICRC.ORG

Vers le site de la campagne

Banniere RSS

Le CICR en Colombie

Une équipe du CICR se rend en pirogue à Ispi, dans la municipalité de Roberto Payan (Nariño) pour aider la population résidente touchées par le conflit en mettant en œuvre des projets agricoles et d'assainissement.   La Colombie est la  plus vaste opération du CICR dans les Amériques. Les activités du CICR portent sur la protection des civils, l’assistance aux personnes déplacées et aux communautés touchées par le conflit, l’aide aux personnes touchées par la contamination par les armes, l’appui aux familles des personnes disparues, les visites aux détenus, la promotion du droit international humanitaire (DIH), la coopération avec la Croix-Rouge colombienne et les autres composantes du Mouvement présentes en Colombie .>>En savoir plus
 

Témoignages VIDÉO des victimes de la violence en Colombie

En 2013, la violence armée a imposé des conditions de vie très difficiles à des milliers de Colombiens. Le CICR a contribué à améliorer les conditions d’existence de 235 000 d'entre eux.. 

Faits et chiffres

En 2013, le CICR a :

  • facilité la libération de 16 civils dont deux Péruviens, deux Allemands, un Canadien, un ressortissant des États-Unis et neuf membres des forces armées et de sécurité colombiennes qui se trouvaient aux mains de groupes armés ;
  • assuré le suivi des conditions de traitement de 96 729 personnes détenues dans des centres de détention du gouvernement ;
  •  porté assistance à 26 080 personnes qui ont dû se déplacer, en groupe ou individuellement ;
  • amélioré l’accès de plus de 20 500 personnes touchées par le conflit armé aux services essentiels d’approvisionnement en eau et d’assainissement, ainsi qu’aux infrastructures communautaires de santé et d’éducation ;
  • mené, avec la Croix-Rouge colombienne, des séances de sensibilisation pendant lesquelles 12 000 personnes environ ont appris à reconnaître les situations à risque afin de réduire le nombre d’accidents liés à la contamination par les armes ;
  • mis sur pied et accompagné deux unités mobiles de santé grâce auxquelles 6 900 personnes ont pu bénéficier de soins médicaux ; 
  • recensé 617 cas de violations présumées du DIH et d'autres règles fondamentales.

Le CICR compte 353 collaborateurs, dont 55 expatriés, en Colombie.