• Envoyer


Le CICR au Bangladesh

Village de Bishnurampur, Mymensingh, Bangladesh. Moslem Uddin Sarker retrouve sa mère avec après 23 ans d'emprisonnement.

Au Bangladesh, le CICR apporte protection et assistance aux personnes touchées par la violence armée organisée, et s’emploie à faire plus largement connaître et respecter les règles du droit international humanitaire (DIH), grâce à des séances de diffusion qu’il organise à l’intention des autorités, des milieux universitaires, des forces de l’ordre et des forces armées. Il s’attache en outre à renforcer les capacités du Croissant-Rouge du Bangladesh, son partenaire local. 

À travers un réseau mondial de recherches, le CICR et le Croissant-Rouge du Bangladesh travaillent à retrouver des personnes portées disparues pour les réunir avec leurs familles, facilitant par ailleurs le rapatriement de migrants bangladais vulnérables à partir de l’étranger. Enfin, le CICR s’efforce d’améliorer les services de réadaptation physique, veillant notamment à ce que les personnes handicapées vulnérables puissent y accéder plus facilement. >>En savoir plus

 

Axer l’assistance sur ceux qui en ont le plus besoin

Tensions communautaires, violences politiques et autres troubles bouleversent le quotidien de la population bangladaise dans plusieurs régions du pays. Face à cette situation, le CICR s’efforce, en coopération avec le Croissant-Rouge du Bangladesh, de venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

Faits et chiffres

Les activités du CICR au Bangladesh de janvier à juin 2014:

  • Avec le soutien du CICR, le Croissant-Rouge du Bangladesh a entrepris de soutenir deux établissement médiaux du district de Cox’s Bazar, afin d’optimiser les services médicaux offerts aux habitants et aux réfugiés installés dans la région ;
  • Les besoins immédiats de plus de 4 700 personnes victimes de violences politiques dans les divisions de Khulna, Rangpur et Chittagong ont été couverts grâce à des distributions de secours d’urgence et d’allocations en espèces ;
  • Avec le soutien du programme de services d’urgence du CICR, le Croissant-Rouge du Bangladesh a porté secours à des personnes blessées dans le cadre des violences politiques ; au total, 150 blessés ont reçu des premiers soins, tandis que 25 autres personnes souffrant de blessures plus graves ont été évacuées vers des hôpitaux ;
  • En tout, 535 étrangers vulnérables détenus dans 37 prisons du pays ont vu leurs conditions de vie s’améliorer grâce à la distribution d’assortiments d’articles de première nécessité (produits d’hygiène, serviettes de bain, vêtements, etc.) par la Société nationale et le CICR ;
  • Quelque 262 personnes vulnérables handicapées ont reçu 54 prothèses et 290 orthèses dans les centres de réadaptation physique de Dacca et de Chittagong ;
  • Dans le cadre du soutien qu’il apporte à une nouvelle école d’orthoprothésistes récemment ouverte au Bangladesh, le CICR a octroyé des bourses d’étude à 13 étudiants.

Actualités

Rapport d'activité 2013

Sites utiles