Donner les moyens d’action aux personnes et communautés

Nous estimons que les personnes touchées par un conflit et la violence armée devraient jouer un rôle central dans la détermination de leur aide. Elles connaissent leur environnement et ce dont elles ont besoin. Après tout, ce sont elles qui sont concernées.

Aujourd'hui, les technologies nouvelles permettent à ces personnes d’exprimer leurs besoins et de demander de l’aide. Dans certaines situations, les bénéficiaires peuvent communiquer avec les organisations humanitaires à partir de n'importe quel endroit, grâce notamment aux SMS ou aux médias sociaux. La technologie peut soutenir l’action humanitaire, assurer un dialogue à double sens entre les personnes touchées par le conflit et celles qui tentent de les aider. Mais la technologie ne doit pas se substituer aux contacts directs.

L’obtention d’informations fiables de première main nous permet d’adapter nos activités en fonction des besoins et des vulnérabilités des personnes, et nous nous efforçons de renforcer leur capacité à reconstruire leur vie et à faire face aux crises futures. Nous sollicitons  également leurs commentaires pour savoir si leurs besoins ont été satisfaits.

Et pourtant, renforcer l’autonomie des personnes et des communautés est chose plus facile à dire qu'à faire. Cela requiert une capacité d'écoute de toutes les parties prenantes, une compréhension de la culture et des mœurs, et un examen attentif des dynamiques locales. Si nous réussissons à atteindre cet objectif, nous pouvons alors vraiment travailler en partenariat avec les bénéficiaires et savoir que notre aide apportera une contribution durable et pertinente.

  • Kenya: pas besoin d'assistance!

    Le photographe Boniface Mwangi explique que les Kenyans sont capables de s'en sortir sans l'aide internationale.
    > Video

  • Yemen: soutien aux femmes dans les prisons

    Itidal Abdu Nasser Ahmed explique en quoi son expérience personnelle lui permet aujourd'hui d'aider des femmes en prison à se reconstruire.
    > Video

  • Crowdsourcing au service de l'humanité ?

    Juliana Rotich, de l'organisation Ushahidi, explique ce qu'est le crowdsourcing, qui peut l'utiliser, et comment cela peut contribuer à l'action humanitaire.
    > Video

  • Kenya : communautés autonomes

    Perspectives croisées, avec James Kisia, secrétaire général adjoint de la Croix-Rouge kényane.
    > Vidéo

  • Donner les moyens d'action

    Le président du CICR Peter Maurer parle de l'importance du dialogue avec les communautés pour leur donner les moyens d'affronter par elles-mêmes des situations de violence.
    > Vidéo

  • Serbie: moyens d'action aux personnes âgées

    Perspectives croisées avec Vesna Milenovic, secrétaire générale de la Croix-Rouge serbe.
    > Vidéo