S'assurer que le DIH fait ce qu'il doit - protéger

Si le droit international humanitaire (DIH) était mieux respecté, il y aurait moins de souffrance. Les règles sont là, mais il est fréquent que les porteurs d'armes ne les respectent pas, ce qui entraîne des conséquences désastreuses pour les civils. S'attaquer aux causes profondes du problème constitue une priorité pour le CICR.

Nous avons mené une étude majeure sur le DIH  - Renforcer le droit international humanitaire. Les résultats ont confirmé la pertinence du droit, mais ils ont aussi identifié des lacunes importantes dans la protection juridique conférée par le DIH. Nous remédions à ces lacunes par notre initiative de renforcement du DIH qui vise à améliorer la protection des détenus dans les conflits armés non internationaux et l'efficacité des mécanismes visant à assurer le respect du DIH.

Certains conflits armés contemporains se caractérisent par l'émergence de nouveaux moyens et de nouvelles méthodes de guerre. Des armes perfectionnées, notamment les drones, les robots ou la cyber-guerre, mettent à l’épreuve le cadre juridique actuel spécialement conçu pour protéger les civils. De plus, l'utilisation de certaines armes explosives dans des zones densément peuplées et l'accès non réglementé des armes classiques (telles que les armes portatives) dans des conflits toujours plus nombreux sont également des sources de préoccupation.

Pour y faire face, nous veillons à garantir que le DIH est toujours pertinent dans les conflits contemporains et qu’il protège les plus vulnérables. Le véritable critère, cependant, est de savoir si les combattants et ceux qui les commandent respectent ces règles. Nous nous attachons donc activement à mieux faire respecter le DIH dans le monde entier, en dialoguant avec les combattants et ceux qui peuvent influer sur leur comportement.

  • Traité sur le commerce des armes

    Pour la première fois, un traité international exige que les États ne transfèrent pas d'armes ou de munitions si ces dernières pourraient servir à commettre certains crimes.
    > Vidéo

  • Drones armés

    Les drones armés doivent être utilisés dans le respect des lois. Interview de Peter Maurer, président du CICR.
    Interview

  • Série sur les défis du DIH

    Série d'interviews audio (en anglais) - Lien vers le blog de la délégation du CICR à Washington
    > Interviews

  • Guerre informatique

    Le potentiel destructeur des attaques contre les réseaux informatiques est considérable, ce qui soulève des questions quant à à la définition même de « conflit armé ».
    Guerre informatique et DIH