Jelena Pejic

Conseillère juridique principale au sein de la Division juridique du Comité international de la Croix-Rouge, à Genève

Jelena Pejic est conseillère juridique principale au sein de la Division juridique du Comité international de la Croix-Rouge, à Genève.


  • Renforcer le respect du droit : l’initiative conjointe du CICR et de la Suisse

    L’absence de respect du droit international humanitaire (DIH) ou l’observation insuffisante de ses règles constituent probablement le plus grand défi contemporain à relever si l’on veut préserver la crédibilité de cette branche du droit international. La nécessité de renforcer le respect du DIH a conduit le CICR et la Suisse à faciliter des consultations sans précédent entre les États, de 2012 à 2015, centrées en particulier sur l’amélioration de l’efficacité des mécanismes de contrôle du respect du DIH.

  • Le ciblage extraterritorial au moyen de drones armés : quelques conséquences juridiques

    Jelena Pejic / L’utilisation des « drones » s’est développée de manière exponentielle au cours des dix dernières années, soulevant une multitude de problèmes, notamment d’ordre juridique. Sur le plan international, c’est l’utilisation de drones armés par des États pour le ciblage extraterritorial d’individus qui a suscité un important débat.

  • L’arrêt Al-Jedda de la Cour européenne des droits de l’homme et le droit international humanitaire

    L'auteur examine les incidences de l’arrêt Al-Jedda rendu récemment par la Cour européenne des droits de l’homme sur la capacité des États parties à la convention de mener des opérations de détention en situation de conflit armé.

  • La protection conférée par l'article 3 commun : plus étendue qu’on ne le croit

    L'article présente la typologie possible des conflits armés et affirme que l'article 3 commun aux Conventions de Genève peut se prêter à une lecture géographique élargie dans le cadre du droit conventionnel. L’article indique aussi qu’il existe un éventail beaucoup plus large de règles – principalement de nature contraignante, mais fondées sur des politiques – qui s’appliquent à l'article 3 commun relatif aux conflits armés, à l'égard du traitement des personnes se trouvant aux mains d’ennemis et de la conduite des hostilités. (Disponible uniquement ne

  • Principes en matière de procédure et mesures de protection pour l’internement/la détention administrative dans le cadre d’un conflit armé et d'autres situations de violence

    Ce document soutient que l’internement et la détention administrative sont des pratiques qui ne sont pas suffisamment réglementées quant à la protection des droits des personnes concernées. Se fondant sur le droit international humanitaire et le droit international des droits de l’homme, le document propose une série de principes en matière de procédure et de mesures de protection qui devraient - sur le plan juridique et en tant que politique - être appliqués comme minimum à tous les cas de privation de liberté pour des raisons de sécurité.