Robin Geiss

Professeur à la faculté de droit de l’Université de Potsdam, en Allemagne.

Robin Geiss est professeur à la faculté de droit de l’Université de Potsdam, en Allemagne.


  • Le conflit armé en Afghanistan a-t-il un impact sur les règles relatives à la conduite des hostilités ?

    En Afghanistan, les frontières géographiques et temporelles du champ de bataille, ainsi que la distinction entre civils et combattants, sont de plus en plus floues. L’article s’attache à déterminer si le conflit armé asymétrique en Afghanistan a eu une incidence sur l’application et l’interprétation des principes de distinction, de proportionnalité et de précaution – qui sont au cœur des règles juridiques relatives à la conduite des hostilités.

  • La violence armée dans les États fragiles : conflits de faible intensité, débordement des conflits et opérations sporadiques de maintien de l'ordre par des tiers

    La défaillance d'un État entraîne souvent des situations de violence armée, dont l'intensité oscille en général autour du niveau requis pour déclencher l'application du DIH et qui ont des effets de débordement par-delà les frontières. Cet article examine les problèmes spécifiques liés à la qualification des situations de violence armée dans les États fragiles – en particulier l'application du DIH à des opérations sporadiques de maintien de l'ordre par des tiers. (Disponible uniquement en anglais)

  • Les structures des conflits asymétriques

    Disparité importante entre les belligérants, l’inégalité des armes constitue l’une des caractéristiques majeures de plusieurs conflits armés contemporains. De telles asymétries (que l’on ne saurait toutefois pas présenter comme un phénomène nouveau dans le domaine de la guerre) ne constituent plus, désormais, une apparition aléatoire de batailles singulières. En tant que caractéristique structurelle de la guerre moderne, les conflits asymétriques ont des répercussions sur l’application des principes fondamentaux du droit international humanitaire. Comment, par exemple, alors qu’il est communément compris comme justifiant le niveau de force nécessaire pour mener l’ennemi à la défaite militaire, le concept de nécessité militaire peut-il se concilier avec une constellation dans laquelle l’une des parties au conflit n’a vraiment, dès le départ, aucune chance de l’emporter sur le plan militaire ? Pour la partie se trouvant en état d’infériorité, des déséquilibres militaires d’une telle ampleur sont évidemment porteurs d’incitations à tenter de remédier la situation en contournant les règles acceptées en matière de conduite de la guerre. L’auteur tente d’évaluer les répercussions éventuelles sur le principe de réciprocité ; il évoque notamment le risque d’apparition d’une dynamique déstabilisante de réciprocité négative pouvant, à terme, conduire à l’aggravation progressive du mépris manifesté envers le droit international humanitaire. (Disponible uniquement en anglais)

  • Tribunaux pénaux internationaux ou internationalisés : résumé

    Ce résumé a pour objet d'étudier les différents systèmes de justice pénale spécifiques et de présenter les différences et les similitudes existant entre les tribunaux pénaux internationaux et ceux qui ont été internationalisés. (Disponible uniquement en anglais)

  • Nom, grade, date de naissance, matricule et droit de garder le silence

    Le présent article analyse certaines idées fausses, mais répandues, concernant l’interrogatoire des prisonniers de guerre. (Disponible uniquement en anglais)