Sadao Yamamoto

Militant pour l’élimination des armes nucléaires

M. Sadao Yamamoto est né en 1931 et avait 14 ans au moment du bombardement atomique du 6 août 1945 sur Hiroshima. Il se trouvait à environ 2,5 kilomètres de l’hypocentre lorsque la bombe a explosé. Par son témoignage, il est devenu une figure de l’abolition des armes nucléaires. En 1970, il dirigea la première représentation de Ishibumi - Requiem pour une chorale masculine, une chanson composée en l’honneur des étudiants de sixième qui furent tués dans le bombardement atomique d’Hiroshima. Depuis, elle a été interprétée chaque année et, en 2015, pour célébrer le 70e anniversaire du bombardement atomique sur Hiroshima, ce sont les membres de la chorale originale qui ont chanté le Requiem.


  • Après la bombe atomique : des Hibakusha témoignent

    Dans ce numéro, la Revue a choisi de présenter les témoignages des Hibakusha, ces survivants des bombardements nucléaires japonais*. Ces trois Hibakusha ont témoigné dans l'espoir que les lecteurs comprendront les horreurs occasionnées par l'utilisation des armes nucléaires. Ils ont eux-mêmes souffert et ont été témoins de la terrible souffrance causée à d'autres par les armes nucléaires, leurs familles continuant, pour des générations encore, à rencontrer des problèmes de santé. Tous réclament l'assurance que les armes nucléaires ne seront plus jamais utilisées. Voici leurs récits.