Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

L'ex-République yougoslave de Macédoine : plus de 300 civils évacués

13-06-2001 Communiqué de presse 01/23

Quelque 330 civils des villages macédoniens de Lipkovo et Otlja ont été amenés hier en lieu sûr par des équipes du CICR. Il s'agit de la plus importante évacuation réalisée en une seule fois par l'institution depuis que le conflit opposant les forces macédoniennes et des groupes armés d'Albanais de souche a éclaté en mars.

La plupart des personnes évacuées avaient auparavant fui vers Lipkovo, venant de villages proches directement affectés par les hostilités. Toutefois, voyant les combats se rapprocher, beaucoup ont été convaincues, dans les derniers jours, de la nécessité de partir à nouveau pour gagner un endroit plus sûr. Les évacués – essentiellement des femmes, des hommes malades, des personnes âgées et des enfants – ont été transportés vers les villes plus importantes de Kumanovo ou Skopje pour retrouver des proches.

L'opération de mardi a fait suite à une autre action, menée la veille, au cours de laquelle des équipes du CICR se sont rendues à Lipkovo, Slupcane et Otlja pour acheminer des secours médicaux et des articles d'hygiène, et évacuer 46 blessés et autres civils particulièrement vulnérables. La situation est toujours précaire pour les civils qui restent dans les environs de Kumanovo, en raison des mauvaises conditions d'hygiène et du manque de vivres.

Thomas Jenatsch, qui a dirigé l'équipe du CICR chargée de l'évacuation, a déclaré qu'il était impossible d'évaluer combien de personnes souhaitent quitter Lipkovo mais, a-t-il précisé, «nous avons nettement l'impression que beaucoup ne se sentent plus en sécurité et qu'ils subissent les conséquences de la pression psychologique des dernières semaines. »

Parallèlement, des distributions de secours ont débuté hier à l'intention de quelque 3000personnes qui se sont inscrites auprès des sections de la Croix-Rouge macédonienne à Ilinden, Sindjelic et Momin Potok au cours des derniers jours, après avoir lui leurs foyers à Aracinovo et dans les environs.