Notes d'orientation relatives à la création de mécanismes nationaux en charge des personnes disparues

Notes d'orientation relatives à la création de mécanismes nationaux en charge des personnes disparues

Appel à commentaires
Article 07 avril 2021

Dans le cadre du projet « Personnes disparues » lancé en 2018, le CICR élabore actuellement des conseils pratiques portant sur la création de mécanismes nationaux en charge des personnes portées disparues lors de conflits armés et d'autres situations de violence.

Venus du monde entier, des praticiens, des experts et des représentants des familles de personnes portées disparues se sont réunis à Nicosie, à Chypre, en octobre 2019, pour partager leurs réflexions et les enseignements tirés de leur expérience de travail avec les mécanismes créés pour faire la lumière sur le sort des personnes portées disparues dans le cadre de conflits armés et d'autres situations de violence.

Cette réunion, qui a donné lieu à de riches échanges et apprentissages, a permis aux participants d'identifier certains principes et éléments communs, considérés comme étant d'importance fondamentale pour le fonctionnement efficace des mécanismes en charge des personnes portées disparues.

Tout en reconnaissant qu'il n'existait pas de solution unique et universelle, les participants ont estimé qu'il était nécessaire de disposer d'orientations et d'outils pratiques pour soutenir la création et le fonctionnement de ces mécanismes, et ils se sont engagés à participer au processus visant à les développer.

Une boîte à outils est en cours d'élaboration. Elle contiendra notamment des notes d'orientation détaillées, relatives à la création et au fonctionnement de ces mécanismes ; ces notes seront complétées par différents outils et pratiques pertinents réunis dans le cadre du projet « Personnes disparues ».

Une première série de notes d'orientation, dont la liste figure ci-après, est maintenant accessible au public pour consultation.

 Nous invitons toutes les parties intéressées à nous faire parvenir, par écrit, leurs commentaires sur ces projets de notes d'orientation.

• Tous les commentaires sont à envoyer par courrier électronique à l'adresse suivante : missingpersonsproject@icrc.org
• La ligne du sujet du message électronique doit comporter la mention « Notes d'orientation relatives à la création de mécanismes nationaux en charge des personnes portées disparues – Commentaires »
• Les commentaires sont à présenter dans un seul document, de cinq pages maximum ; les paragraphes des notes d'orientation auxquels les commentaires se rapportent doivent être précisés
• Les commentaires doivent être rédigés en anglais, arabe, bosniaque/croate/serbe, espagnol, français, russe ou ukrainien.

Date limite

• Les commentaires doivent être soumis au plus tard le 16 juillet 2021.

À propos du projet « PERSONNES DISPARUES » du CICR (brochure et vidéo, en anglais)

L'Agence centrale de recherches du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dispose d'un mandat établi de longue date et de 150 ans d'expérience opérationnelle en matière de recherche des personnes portées disparues et de rétablissement des liens familiaux. Le projet « Personnes disparues » a été lancé en 2018 par le CICR, convaincu que seule une union des forces au niveau mondial permettrait d'améliorer la réponse à la tragédie des personnes disparues et de leurs proches. Ce projet, mené en partenariat avec d'autres acteurs, vise à réunir des intervenants du monde entier – experts, représentants des familles de personnes portées disparues et autres parties prenantes clés – pour réaliser un consensus sur les meilleures pratiques et promouvoir les normes techniques existantes, et au besoin en élaborer de nouvelles.

 

Voir aussi :